Drame (Philippines). Avec Wanlop Rungkumjad, Rasmee Wayrana, Aphisit Hama.
Produit en 2018. Sortie le 24/07/2019. Distribué par Jour2fête.

Synopsis

Près d’une côte où des réfugiés Rohingyas ont été retrouvés noyés, un jeune pêcheur thaïlandais trouve en pleine forêt un homme blessé et inconscient. Il lui porte secours et le soigne. L’étranger se révèle être muet. Il le nomme Thongchai et lui offre son amitié. Un jour, le pêcheur disparaît mystérieusement. Thongchai va peu à peu prendre sa place... Festival de Toronto, Meilleur film section Orizzonti, festival de Venise, Grand prix, festival du premier film d'Annonay.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Positif

    Le film qui rappelle fortement Apitchapong Weerasethakul fascine par sa beauté visuelle attachée aux éléments naturels, des mystères non élucidés qui mettent toujours le spectateur dans l'attente. A défaut d'une dramaturgie, le film a un climat, un déroulement où le temps semble suspendu.

  • Chaos Reign

    Manta Ray est un film de transfert d'identité, toujours riche et intrigant.

  • Cineuropa

    Dédié aux Rohingyas, un premier long atmosphérique formellement très prometteur, à la lisière de l’abstraction.

  • Le JDD

    Reliant l'influence de son compatriote Apichatpong Weerasthekul à celle de David Lynch, le cinéaste opte pour une fable hypnotique ambitieuse, formelle, quasi sans paroles. A la façon d'une rêverie, son récit avance au fil de belles images mystérieuses tour à tour oniriques et réalistes.

  • Télérama

    Un film fascinant sur l'étranger, l'étrangeté.

  • Teaser

    La sérénité méditative de ce film n'est qu'apparente, laissant sourdre une inconsolable peine qui le rend bouleversant.

  • Les fiches du cinéma

    Mêlant, au sens propre comme au figuré, lumière et obscurité, cette fable onirique et politique à la réalisation brillante explore les mystères en miroir de l’altérité et de l’identité, sur un scénario souvent sibyllin mais résolument, et jusqu’au bout, envoûtant.

  • Le canard enchaîné

    Un film très travaillé et abouti sur les plans de l'image et du son.

  • L'Obs

    Ce premier film étrange à la quiétude menaçante  possède un son obsédant, souligné par la musique du duo français Snwodrops qui colore tout, infuse les êtres et les paysages.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.