Comedie dramatique (France). Avec Grégory Gadebois, Céline Sallette, Jean-Pierre Darroussin, Marie Payen .
Produit en 2013. Sortie le 25/09/2013. Distribué par Alfama.

Synopsis

Frédi a perdu sa mère. Cette dernière lui a transmis un don, dont il ne veut pas entendre parler. Mais il se trouve peu à peu contraint de reconnaître que ses mains guérissent… Festival de San Sebastian.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Un casting riche en bagout et en trognes: Jean-Pierre Daroussin, Céline Sallette et l'impressionnant Grégory Gadebois apportent une respiration salutaire à cette fable existentielle sur l'incomplétude et l'acceptation de soi.

  • Studio Ciné Live

    Ce film est un miracle de finesse. Il ne faudrait pas changer une virgule à ce scénario, tant l'articulation et la délicatesse de ses ellipses servent la vérité de l'évolution de ses personnages d'écorchés. Tous sont touchants à l'extrême.

  • Version Femina

    Un sujet étonnant et qui nous ménage de belles surprises. Grégory Gadebois (Angèle et Tony, les Revenants) est époustouflant dans le rôle de ce solitaire qui s’ouvre aux autres. Autour de lui, Jean-Pierre Darroussin, Céline Sallette et Marie Payen sont bluffants.

  • Sens critique.com

    Le film passe comme un souffle, il est parfaitement maîtrisé, il ne se passe comme rien mais tout se passe en fait, la tension est toujours présente, de savoir, ce que l'instant d'après, il se passera... Simplement simple et puissant. On serait bien restés plus longtemps, mais le voyage de retour se terminait déjà...

  • Le JDD

    Le réalisateur de La chambre des officiers a encore plein de belles et fortes choses à exprimer. Des moments qui font chaud au coeur, servis par un bloc d'émotion dans un corps de déménageur Grégory Gadebois.

  • Télérama

    Film étrange et beau, peuplé de paumés magnifiques à la John Huston. Superbe interprétation.

  • Le Monde

    Le dixième film de François Dupeyron glisse du réalisme au fantastique.

  • Libération

    Un film étonnant sur un colosse cabossé.

  • Le canard enchaîné

    Epatant, comme toute la distribution, Grégory Gadebois, donne une belle épaisseur au personnage principal.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.