Drame (France). Avec Vincent Cassel, Emmanuelle Bercot, Louis Garrel, Isild Le Besco.
Produit en 2015. Sortie le 21/10/2015. Distribué par Studio Canal.

Synopsis

Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l’histoire tumultueuse qu’elle a vécue avec Georgio. Prix d'interprétation féminine, Festival de Cannes 2015.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Emmanuelle Bercot est parfaite, Vincent Cassel phénoménal. Oscillant entre amour fou et haine folle, leur passion devient un conte de fées moderne et trash. Animal, instinctif, tendre et carnassier, d'une immense sensibilité et d'une violence brute, le film est déjà l'une des claques d'un festival qui pourrait faire de Maïwenn sa reine.

  • Positif

    Maïwenn n'a rien perdu de sa principale qualité, la direction d'acteurs.

  • Télérama

    Aguicher, choquer, s'amuser, déranger, Maïwenn recherche ça. Et ce qui l'intéresse avant toute chose, c'est diriger des acteurs, tout expérimenter avec eux, les aimer et les bousculer. Et dans le genre, on doit dire que c'est assez performant. Les montagnes russes plutôt que le calme plat, voilà le choix de Mon roi. On passe par toutes sortes d'états, on trouve certaines scènes vraiment too much dans l'hystérie, trop racoleuses ; on trouve aussi que le regard amoureux et parfois apeuré que Maïwenn et Bercot, toutes deux à l'unisson, portent sur Vincent Cassel est particulièrement intense.

  • Dossier de presse

    Le film a été présenté en Compétition du Festival de Cannes 2015. Le jury du Festival de Cannes a particulièrement apprécié la prestation d'Emmanuelle Bercot puisqu'il lui a remis le prix d'interprétation, ex aequo avec Rooney Mara pour Carol. A l'issue de sa projection, au palais du Festival, le film a reçu une standing ovation de plus de huit minutes.

  • Le JDD

    Autopsie d'une passion destructrice, servie par une écriture au cordeau et en empathie avec les personnages, le film démontre le talent de Maïwenn qui tend un miroir au spectateur et le confronte à ses propres démons.

  • Studio Ciné Live

    Avec sa structure en ellipse, Mon roi rappelle Scènes de la vie conjugale de Bergman. Son scénario évite beaucoup d'écueils. La cinéaste ne se complaît à aucun moment dans le pathos. Enfin, Maïwenn sait formidablement regarder ses comédiens.

  • Version Femina

    Le regard de la réalisatrice sur le sentiment amoureux est juste, empathique et bouleversant. Vincent Cassel est extraordinaire, Emmanuelle Bercot frémissante et éperdue. Maïwenn a vraiment un talent fou !

  • 3 couleurs

    Maïwenn ne fait pas dans la demi-mesure. Ainsi, quand elle décide, quatre ans après Polisse, de filmer une histoire d'amour, c'est une passion dévorante qu'elle met en scène, sans ménagement, jusqu'au vertige. On ressort de Mon roi fatigué, mais exalté.

  • Télérama

    Un cinéma foncièrement honnête, qui se refuse à juger : Mon roi n'est pas le portrait à charge d'un pervers narcissique, mais un film sur l'addiction amoureuse et ses mystères. Emmanuelle Bercot, impliquée corps et âme, mérite bien son prix d'interprétation à Cannes. Mais le film repose, surtout, sur le jeu captivant de Vincent Cassel : jusqu'à la fin, on ne peut quitter ce roi des yeux.

  • Le canard enchaîné

    Sur une passion dévorante, Maïwenn livre un film plus sage et plus classique que ses précédentes réalisations.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.