Thriller (Etats-Unis). Avec Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon, Aaron Taylor-Johnson.
Produit en 2016. Sortie le 04/01/2017. Distribué par Universal.

Synopsis

Susan, galeriste à Los Angeles, reçoit un livre : Nocturnal Animals, signé par son ex-mari Edward Sheffield, dont elle est sans nouvelles depuis des années. Edwards s’y met en scène dans le rôle d'un père de famille en proie à l’horreur sur les routes du Texas... D'après le roman Tony & Susan d'Austin Green. Festival de Toronto. Grand Prix du Jury, festival de Venise.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • avoir-alire.com

    Une mise en abyme oscillant entre survival et drame. Une très belle leçon de cinéma par l'auteur de A Single Man.

  • Angles de vue

    Le scénario de Nocturnal animals, comme le roman d’Austin Green, entrelace les deux intrigues. Prises séparément, les deux structures narratives sont efficaces. La partie thriller s’avère particulièrement stressante et tient en haleine le spectateur de bout en bout. Grâce à la mise en scène de Tom Ford et ses choix esthétiques, la partie intimiste, baignée dans une ambiance mélancolique, traduit bien le vertige de Susan, piégée dans sa petite vie bourgeoise trop parfaite.

  • Studio Ciné Live

    Le thriller psychologique où cet homme ordinaire qui vit son pire cauchemar se révèle anxiogène et captivant.

  • 3 couleurs

    Nocturnal Animals est à la fois un thriller et un mélo. Dans cet entrelacs de textures narratives hétérogènes, Ford découpe un brillant trois pièces sur la noirceur des sentiments. Culpabilité et désir de vengeance s'y propagent par échos et mises en abîme en un même paysage mental dévasté, d'une vénéneuse beauté.

  • Le JDD

    Après Premier contact, encore un rôle magnifique pour la talentueuse Amy Adams. Le film enchâsse deux récits : un mélodrame entre passé et présent, et un thriller horrifique angoissant. Portée par un casting superbe, cette fable existentielle, mélancolique et violente, interroge sur la solitude. Un regard lucide et sans pitié. 

  • Télérama

    Un film séduisant où Jake Gyllenhaal impressionne.

  • Le Monde

    Tom Ford signe un polar à la froide élégance.

  • Le canard enchaîné

    La réalisation de Tom Ford aligne des images d'une élégance parfaite (la première séquence est sublime et troublante). Le thème du roman de 1983 qu'il adapte va puiser loin, très loin : un homme jugé faible peut-il se venger dans une trouble fiction ?

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.