Drame (Belgique, France). Avec Romain Duris, Laetitia Dosch, Laure Calamy, Dominique Valadié.
Produit en 2018. Sortie le 03/10/2018. Distribué par Haut et Court.

Synopsis

Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Mais du jour au lendemain quand Laura, sa femme, quitte le domicile, il lui faut concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre, car Laura ne revient pas.

Les séances

Du vendredi 19 octobre 2018 au mardi 23 octobre 2018
  • Au Mazarin

Ven. 19 Oct..

Sam. 20 Oct..

Dim. 21 Oct..

Lun. 22 Oct..

Mar. 23 Oct..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le JDD

    La sincérité des dialogues, la justesse des situations, l'état des lieux jamais manichéen du combat social donnent un film à l'image de la vie : tendu, grave, mais aussi drôle et plein d'espoir.

  • Positif

    Avec sa modestie, sa maîtrise et sa sensibilité, Nos batailles, sans faire de bruit, s'impose comme l'une des bonnes surprises du festival de Cannes.

  • Télérama

    Un beau film sensible et vibrant qui sonne juste. 

  • Libération

    Nos batailles ne propose pas de réponse simpliste, mais un ensemble délicat.

  • Le bleu du miroir

    On retrouve dans ce second essai tout ce qui faisait déjà le sel du premier (Keeper) : une justesse de ton, une acuité dans le regard, qui jamais ne tombe jamais dans le pathos qui tendait pourtant les bras à un tel sujet.

  • Version Femina

    Romain Duris est méconnaissable et bouleversant dans ce personnage aux mille nuances.

  • Première

    Un beau mélodrame intimiste et social porté par un étonnant Romain Duris.

  • Télérama

    D’un bout à l’autre tout sonne juste : l’affection électrique entre Olivier (Romain Duris, dans l’un de ses plus beaux rôles) et sa sœur (Lætitia Dosch, lumineuse). Nos batailles est un film subtil et fort sur le monde du travail, ses flux d’énergie quotidienne, ses cahots, mais aussi les violences sournoises du management moderne.

  • Le canard enchaîné

    Les personnages sont finement dessinés et interprétés avec fougue.

  • L'Express

    C'est incarné, empathique, pas misérable pour un sou, pas larmoyant pour deux, ni démago pour trois. C'est juste un film au réalisme bourré d'humanité.

  • L'Obs.

    Le scénario empile un peu les épreuves. Qu'importe ! Senez les aborde par fines touches. L'empathie et l'émotion grandissantes que suscite ce film revigorant sont d'autant plus fortes que ni la mise en scène ni Romain Duris ne les traquent. 

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.