Drame (France). Avec Amanda Mugabekazi, Albina Kirenga, Malaika Uwamahoro.
Produit en 2019. Sortie le 05/02/2020. Distribué par Bac.

Synopsis

Rwanda, 1973. Dans le prestigieux institut catholique "Notre-Dame du Nil", perché sur une colline, des jeunes filles rwandaises étudient pour devenir l’élite du pays. Mais aux quatre coins du pays comme au sein de l’école grondent des antagonismes profonds, qui changeront à jamais le destin de ces jeunes filles et de tout le pays.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le Point

    Prix Goncourt pour Syngue Sabour, Atiq Rahimi, cinéaste afghan de Terre et cendres, adapte le roman de Scholastique Mukasonga (Prix Renaudot 2012).

  • Cineuropa

    Atiq Rahimi a choisi un angle original pour aborder ce sujet du génocide rwandais traité à de nombreuses reprises par le cinéma en remontant en 1973 aux sources de la violence. Il reste réaliste sans verser dans le naturalisme tout en injectant des bribes oniriques. L’ensemble forme un tout à la fois classique et instructif.

  • Le JDD

    Après deux films sur l'Afghanistan, Atiq Rahimi aborde les prémices de la guerre : un défi ambitieux dont il tire ce récit historico-pédagogique où l'innncence ne résistera pas à l'appel de la haine. Avec des images fortes et de jeunes actrices magnifiques, il réussit son pari en dépeignant une somme de malentendus plutôt qu'en représentant la violence.

  • Télérama

    Même si la fiction, reposant sur de nombreux personnages, manque un peu de densité, la manière pudique et pédagogique de traiter ce sujet violent mérite d'être louée.

  • Le Monde

    Un film où la blancheur virginale dont sont vêtues les étudiantes semble suspendue à l'éternité. Avant que le sang ne vienne l'éclabousser.

  • Le canard enchaîné

    Atiq Rahimi transpose fidèlement cette chronique de massacres à venir et reflète les beautés naturelles du Rwanda par une image travaillée et bercée par le jazz du trio Sclavis Romano Texier.

  • L'Obs

    Si le film abuse de belles images, c'est pour montrer la fragilité de ce paradis menacé, prélude à l'horreur.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.