Science Fiction (Etats-Unis). Avec Tom Cruise, Olga Kurylenko, Andrea Riseborough, Morgan Freeman, Nikolaj Coster-Waldau.
Produit en 2012. Sortie le 10/04/2013. Distribué par Universal.

Synopsis

Les humains ont quitté la Terre, et Jack Harper vit sur une station située dans les nuages. Son existence est bouleversée lorsqu'il sauve une belle inconnue d'un vaisseau en perdition...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    Joseph Kosinski adapte en long métrage son propre roman graphique intitulé également Oblivion et co-créé avec Arvid Nelson. Le cinéaste est d'abord passé par le monde de l'infographie et il est également un spécialiste des effets spéciaux. C'est pour ces raisons que les Studios Disney ont pensé à lui en 2010 pour diriger Tron l'héritage, blockbuster à effets spéciaux foisonnants, son premier long métrage.

  • Figaro.fr

    Le film, dont la première au Brésil et en Argentine a eu lieu la semaine dernière, a fait l'objet de très peu de promotion de la part du producteur. C'est à peine si l'on trouve des commentaires sur cet évènement en Amérique Latine: les photos de tapis rouge se succèdent, sans jamais faire mention du blockbuster. Seul le quotidien argentin La Nacion parle d' "une influence incontestable de L'odyssée de l'espace de Stanley Kubrick et de Moon de Duncan Jones ", ainsi que " d'une fin totalement imprévisible ". Idem dans la presse russe, où Tom Cruise a poursuivi sa tournée cette semaine.

  • 20 Minutes

    Le réalisateur mêle ses connaissances techniques à un vrai sens de l'écriture pour offrir à la star un rôle à sa mesure dans un film aussi spectaculaire que malin.

  • Le Parisien.

    Oblivion se distingue des productions SF par les combats ébouriffants à bords d'ovnis spectaculaires.

  • Ecran large

    Un film d'une grande ampleur visuelle qui sait se révéler efficace jusqu'à sa toute fin.

  • Le JDD

    Visuellement somptueux, ce récit d’anticipation plonge son héros – Tom Cruise, excellent – dans un monde post-apocalyptique, ravagé par la radioactivité. Joseph Kosinski privilégie la fable philosophique à l’action pure, et signe un film de science-fiction captivant pour les questions qu’il suscite.

  • Le Monde

    C'est la dimension romantique du film, qui met en scène un enchevêtrement complexe d'affects et de passion, qui en fait son originalité.

  • Le Monde

    Construit sur une série de coups de théâtre, le film dévoile progressivement l'envers véritable des apparences.

  • Figaro

    Une excellente surprise !

  • Télérama

    Bourrée de références aux classiques du genre, cette superproduction se révèle plutôt distrayante.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.