Aventure (France, Royaume-Uni). Avec Tahar Rahim, Mark Strong, Antonio Banderas, Freida Pinto.
Produit en 2011. Sortie le 23/11/2011.

Synopsis

Cette grande fresque épique, située dans les années 30 au moment de la découverte du pétrole, raconte la rivalité entre deux émirs d’Arabie et l’ascension d’un jeune Prince dynamique qui va unir les tribus du royaume du désert. Adaptation de La Soif noire de Hans Ruesch.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Note de production

    Adaptation du célèbre roman La soif noire de Hans Ruesch qui évoque la fièvre de l’or noir qui s’empare des royaumes arabes durant les années 30.

  • Première

    Jean-Jacques Annaud aime concilier romance et épopée, violence et lyrisme. (...) Annaud glisse de l'un à l'autre (des mots à l'action) avec une aisance de vieux briscard. La traversée éprouvante du désert et l'attaque des rebelles par les blindés sont autant de séquences spectaculaires qui rythment avec bonheur le récit.

  • Studio Ciné Live

    Annaud est le réalisateur inspiré de L'amant et de L'Ours. Son Or Noir se situe dans la lignée de Sept ans au Tibet : une fresque historique ambitieuse et maîtrisée. Le film n'est ni un David Lean du pauvre ni une version politisée des Mille et une nuits. Bien sûr, le film n'est pas exempt de faiblesses, mais Annaud évite la caricature. Et c'est un grand soulagement !

  • Première

    Le personnage d'Auda est une invitation à l'audace éclairée. Il est subtilement interprété par Tahar Rahim, aussi à l'aise dans le débat idéologique que dans la lutte armée.

  • Le Parisien

    Le réalisateur du Nom de la rose retrouve sa meilleure veine avec Or noir, une fresque grandiose sur la bataille pour la conquête du pétrole dans l'Arabie des années 1930.

     

  • 20 Minutes

    Jean-Jacques Annaud renoue avec le très grand spectacle.

  • Marianne

    Un peu historique et très romanesque, Or noir est un film hors du temps et cependant d'une actualité troublante.

  • Le Point

    Annaud coche une nouvelle case sur le planisphère de ses rêves qui, au sein d'un 7e art franco-français, ont toujours vu étonnamment grand. (...) Il est sans doute un idéaliste. Mais un idéaliste porté par une énergie et un immense pouvoir de persuasion, qui parvient encore à réaliser des films rares

     

     

  • Cinéma Teaser

    Impossible de ne pas se laisser emporter par le souffle du récit, et de vouer au film une grande tendresse.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.