Drame (France). Avec Marc Zinga, Sabrina Ouazani, Larouci Didi.
Produit en 2014. Sortie le 10/12/2014. Distribué par Ad Vitam.

Synopsis

Le parcours de Régis, enfant d’immigrés, noir, surdoué, élevé par sa mère catholique avec ses deux frères, dans une cité de Strasbourg. Entre délinquance, rap et islam, il va découvrir l’amour et trouver sa voie. D'après le livre autobiographique d'Abd Al Malik. Prix de la critique internationale, Festival de Toronto.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Tout n'est pas parfait dans cette oeuvre autobiographique où la sincérité confine parfois à la démonstration. Quelques maladresses n'effacent cependant pas l'impression d'apaisement transmise par le désormais cinéaste.

  • Abus de ciné

    Sorte de pendant optimiste du film La haine, mais sans la virtuosité de mise en scène, Qu'Allah bénisse la France charme surtout par son apparente sincérité.

  • Le JDD

    La première bonne surprise de ce film réside dans son ambition et sa qualité visuelle, à commencer par ce noir et blanc granuleux. Il évite aussi tous les écueils du film dit de banlieue. Loin de la posture de victimisation ou du misérabilisme, Abd Al Malik livre une chronique poétique des cités dans toute leur complexité.

  • Télérama

    Avec son noir et blanc contrasté, ses cadrages graphiques, ses joutes oratoires incessantes, le film est une sorte de petit frère de La Haine. Il n'échappe pas au déjà-vu, à certains tics de clip. Abd Al Malik rend compte, malgré tout, des changements survenus depuis 1995 et le film de Kassovitz. D'abord en montrant les dégâts collatéraux du trafic de drogue, sans renchérir sur la violence, mise à distance à coups d'ellipses, de métaphores et d'allusions. Le film se distingue, surtout, grâce à sa dimension humaniste, en décrivant un cheminement personnel qui s'ouvre sur le monde.

  • Elle

    Les dialogues sont soignés, les personnages qui évoluent autour de son héros, vrais et touchants.

  • critikat

    Avec un regard sans concession, mais un discours gorgé d’espoir et d’optimisme, Abd Al Malik livre un essai vivifiant, mais un tantinet moralisateur.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.