Comedie (France). Avec Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz, Niels Arestrup, Bruno Raffaelli, Anaïs Demoustier, Julie Gayet, Thomas Chabrol, Thierry Frémont, Marie Bunel, Jane Birkin.
Produit en 2013. Sortie le 06/11/2013. Distribué par Pathé.

Synopsis

Alexandre Taillard est accessoirement Ministre des Affaires étrangères. Le jeune Arthur Vlaminck, jeune diplômé de l'ENA, est embauché pour écrire ses discours.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Allociné

    Quai d'Orsay, adapté de la bande-dessinée de Blain et Lanzac, a séduit les journalistes présents au Festival de Toronto. Une comédie "brillante et judicieuse" selon ces derniers qui insistent notamment sur la performance de Thierry Lhermitte et le caractère comique du film.

  • L'Express

    Deux heures d'intelligence, de drôlerie, de subtilité... sans le moindre temps mort. Cette comédie du pouvoir hilarante et captivante s'impose comme un des sommets du cinéma français de 2013.

  • Hollywood Reporter

    Avec Quai d’Orsay, Bertrand Tavernier signe son film le plus joyeux. Adaptée de la bande-dessinée du même nom et emmenée par le truculent Thierry Lhermitte, cette réjouissante parodie sur les hautes sphères de l’Etat devrait séduire le public français.

  • Variety

    Une brillante et judicieuse comédie sur les coulisses du monde politique.

  • Studio Ciné Live

    Quelle réussite que cette adaptation de la savoureuse BD éponyme ! Une comédie, au pays des grands de ce monde, imaginée comme un tourbillon et menée de main de maître par un Thierry Lhermitte magistral.

  • JDD.

    Un vent de dinguerie souffle sur ce film édifiant de Bertrand Tavernier qu'on n'imaginait pas capable de telles pulsions comiques. Quai d'Orsay tient à la fois de la satire et de la farce politique. A l'arrivée, une comédie qui, entre excès, malaise et sourire, écorche autant le monde politique d'hier que celui d'aujourd'hui.

  • Studio Ciné Live

    Thierry Lhermitte époustouflant dans une comédie hilarante. Un des sommets du cinéma français 2013.

  • Avoir-alire.com

    Drôle, profond et d’une incroyable maîtrise. L’une des plus belles réussites françaises de l’année.

  • Marianne

    L'image vive, pimpante, la musique spirituelle, tout concourt à la vivacité, à la réjouissante alacrité du film de Bertrand Tavernier.

  • Elle.

    Une très bonne comédie politique française.  (...) Devant le tourbillon qui envahit les coulisses du pouvoir, on se dit que lorsque la politique s'affole, mieux vaut en rire. Franchement.

  • La Croix.

    Bertrand Tavernier signe une savoureuse comédie populaire.

  • Métro.

    Un casting pertinent (...), et une comédie vive, moderne et intelligente.

  • Télérama

    Dans ce huis clos en or, Tavernier orchestre un vaudeville malicieux, juvénile, incroyablement rythmé. (...) Moqueur sans jamais être méprisant, avec une troupe d'acteurs tous épatants : un régal de comédie.

  • Première.

    Le film a la bonne idée d'assumer son statut de comédie et de laisser Thierry Lhermitte s'amuser comme un fou.

  • Le Point.

    Tavernier a su être fidèle tout en recyclant l'énergie, la turbulence, le tourbillon, le vertige aussi qui aspirait le jeune préposé et qu'on éprouvait à la lecture d'une BD sidérante.

  • Le Point.

    Tavernier a su être fidèle tout en recyclant l'énergie, la turbulence, le tourbillon, le vertige aussi qui aspirait le jeune préposé et qu'on éprouvait à la lecture d'une BD sidérante.

  • Figaro.

    En mettant un pied là où il n'est encore jamais allé, la comédie et la politique, Tavernier trouve une seconde jeunesse.

  • 20 Minutes.

    Bertrand Tavernier a retrouvé l’énergie du premier album pour plonger égratigner la diplomatie française à grand coup d’éclats de rire.

  • Ecran large.

    Tavernier est de retour avec ce Quai d’Orsay magnifiquement adapté de la BD au titre éponyme. C’est drôle, brillant, intelligent et d’une rare justesse.

  • Public.

    Thierry Lhermitte, qui s’était éloigné des rôles comiques ces dernières années, incarne avec gourmandise l’exubérant ministre, ses tics de langage, sa gestuelle théâtrale et sa passion monomaniaque pour le Stabilo Boss jaune. Tordant !

  • Nouvel observateur.

    Une plongée drolatique dans les coulisses du ministère des affaires étrangères. Tavernier réussit son coup, Lhermitte rayonne en simili Villepin.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.