Drame (France). Avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz .
Produit en 2019. Sortie le 21/08/2019. Distribué par Le Pacte.

Synopsis

A Roubaix, un soir de Noël, Daoud le chef de la police locale et Louis, fraîchement diplômé, font face au meurtre d’une vieille femme. Les voisines de la victime, deux jeunes femmes, Claude et Marie, sont arrêtées. Elles sont toxicomanes, alcooliques, amantes… Sélection officielle, compétition Festival de Cannes 2019.

Les séances

Du lundi 16 septembre 2019 au mardi 17 septembre 2019
  • Au Mazarin

Lun. 16 Sept..

Mar. 17 Sept..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    A mesure que son attention se focalise sur un point précis, le film gagne en tension et trouve sa raison d'être.

  • Positif

    Entre Georges Simenon et Jean-Pierre Melville, la chronique de ce commissariat submergé par l'ampleur de la tâche offre à Roschdy Zem l'un de ses plus beaux rôles. Face à ce bloc de certitude lézardée, Léa Seydoux et Sara Forestier sont d'une sobriété remarquable. 

  • Libération

    Desplechin fait du cinéma qui scrute les profondeurs de la condition humaine tout en tendant un miroir à la société, et où la bonté et la grandeur ont le dernier mot.

  • Les Inrockuptibles

    Arnaud Desplechin réalise un somptueux polar social dans la ville de son enfance.

  • L'Obs

    Un huis clos étouffant, claquemurant autant les personnages que le spectateur. C’est écrit et réalisé au scalpel.

  • Le JDD

    Arnaud Desplechin délaisse les problématiques bourgeoises de ses films précédents pour un beau polar, sombre et dérangeant, ampli d'humanité.

  • Femme actuelle

    Il y a fort à parier que ce film restera un grand classique du polar. Roschdy Zem est d’un magnétisme incroyable, et Léa Seydoux surprend. Respect !

  • Les Inrockuptibles

    C’est le vertige et le paradoxe du film : le réel s’y impose d’abord violemment, mais il se réenvoûte de l’intérieur et se met inexplicablement à parler le Desplechin, à ressembler à un monde écrit par lui.

  • L'humanité

    Avec cette œuvre fiévreuse, Arnaud Desplechin offre à Roschdy Zem l'un de ses meilleurs rôles et transcende le polar classique pour sonder les abîmes de l’être humain.

  • Libération

    Les dialogues réels du film sont polis par la mise en scène et par le travail des acteurs (tous formidables), jusqu’à atteindre une intensité théâtrale et une densité romanesque que le documentaire initial ne contenait qu’à l’état brut.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.