Drame (Chine (Rép. Pop. Dém.)). Avec Qian Youfa, Wang Fengjuan, Zhang Renliang.
Produit en 2019. Sortie le 01/01/2020. Distribué par ARP sélection.

Synopsis

Le destin d’une famille s’écoule au rythme de la nature, du cycle des saisons et de la vie d’un fleuve. Semaine de la Critique, Festival de Cannes 2019.

Les séances

Du samedi 25 janvier 2020 au mardi 28 janvier 2020
  • Au Mazarin

Sam. 25 Janv..

Dim. 26 Janv..

Lun. 27 Janv..

Mar. 28 Janv..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Positif

    Film d'une grande humanité, où le cinéaste approche ses personnages avec délicatesse et leur donne une authenticité, Séjour dans les monts Fuchun était l'une des révélations du Festival de Cannes.

  • Trois couleurs

    Empruntant son titre à un rouleau du XIVe siècle signé Huang Gongwang, l’un des maîtres de la peinture chinoise traditionnelle, ce premier film se vit comme une sublime errance au bord d’un fleuve.

  • Libération

    La chronique merveilleusement libre et pointilliste de trois générations d'une famille. Sismographe du présent, Gu Xiaogang a voulu son film à la fois précis et ample. Une belle découverte.

  • Première

    Ce film choral réalisé par un jeune cinéaste de 31 ans est un complet ravissement. La caméra à hauteur de l'intime caresse les lieux et les êtres.

  • Le JDD

    Ce premier film n’est pas sans rappeler le cinéma de Jia Zhangke. Les images et la musique sont soignées, prenantes.

  • Télérama

    Le premier volet d'une fresque familiale et la naissance d'un grand cinéaste.

  • Le Monde

    C’est par son attention aux détails, par sa chronique des jours, par le luxe de la durée qu’il s’offre à lui-même que le film offre une résistance discrète et élégiaque au bruit et à la fureur de la Chine contemporaine.

  • L'Obs

    On a hâte de continuer à descendre le cours de cette œuvre magistrale.

  • Teaser

    Quand la simplicité confine au sublime.

  • Les Inrockuptibles

    C'est tout simple, sans volonté d'en imposer, et pourtant majestueux et bouleversant.

  • L'Express

    L'envoûtante mise en scène emprunte au long cours d'eau sa puissance tranquille, sa fausse sérénité et sa beauté mélancolique. Le récit, sociétal et politique, est magnifiquement romanesque.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.