Drame (Etats-Unis). Avec Kiki Layne, Stephan James, Colman Domingo, Brian Tyree Henry.
Produit en 2018. Sortie le 30/01/2019. Distribué par Mars.

Synopsis

Tish, dix-neuf ans, est amoureuse de Fonny, un jeune sculpteur noir. Elle est enceinte et ils sont bien décidés à se marier. Mais Fonny, accusé d'avoir violé une jeune Portoricaine, est jeté en prison. Les deux familles se mettent alors en campagne, à la recherche de preuves qui le disculperont... Festival de Toronto. Golden Globe du meilleur second rôle féminin. 3 nominations aux Oscars (scénario, musique et second rôle féminin).

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Le réalisateur de Moonlight adapte James Baldwin. Un film passionnel et politique qui confirme son sens aigu du romanesque.

  • Les cahiers du cinéma

    Le film se place en droite ligne de son précédent film, Moonlight, avec les mêmes qualités : un vrai goût de l'image, un désir de magnifier ses sujets, qui se traduit par une forme d'élégance tirée à quatre épingles.

  • avoir-lire

    Barry Jenkins capte, avec grâce, une magnifique histoire d’amour érigée en rempart contre l’injustice et la haine.

  • Le JDD

    Un drame au rythme lent, mais envoûtant, aux personnages beaux et attachants, aux regards profonds qui disent tout. L'ampleur de la mise en scène n'a d'égale que l'intensité du message qu'elle véhicule avec une humanité extraordinaire.

  • Version Femina

    Jenkins ou l'art de la délicatesse : comédiens extraordinaires, couleurs pop et mise en sècne au plus près des personnges.

  • Télérama

    Barry Jenkins offre aux amants de James Baldwin une esthétique digne du maître chinois Wong Kar-wai, par ses lumières et ses langueurs.

  • Le canard enchaîné

    Il y a du désespoir dans ce film de Barry Jenkins, où les plans sont rapprochés, lents et douloureux.

  • Le Monde

    Après Moonlight, ce film atteint de la même façon par la beauté d'une image dont le grain, la patine et la couleur diffusent immédiatement une sensualité qui touche les sens.

  • Teaser

    Barry Jenkins est l’un des rares cinéastes américains à revendiquer ce romanesque pictural et musical échevelé, appelant le spectateur à ressentir le film à travers chaque couleur et chaque note. Il vous transperce par la pureté de ses images, de sa bande originale, des émotions.

  • Les fiches du cinéma

    Le film de Barry Jenkins dépeint la violence de la condition afro-américaine dans les années 1970 à travers une sublime histoire d’amour. En choisissant d’adapter le roman de James Baldwin, le cinéaste lance un écho retentissant à l’actualité.

  • Libération

    Tout ou presque s’y exprime en sourdine, y compris les coups les plus âpres, la passion la plus ardente et les échanges les plus malveillants, quand le montage, intensément soigné et sensuel, chaperonne une narration qui coule jusqu’à sa conclusion comme les volutes de cordes, cuivres et vibraphone filtrées qui l’accompagnent souvent.

  • L'Express

    Barry Jenkins tourne le dos à l'efficacité scénaristique et s'y tient avec brio. Une belle histoire d'amour qui se mue, l'air de rien, en cri contre l'injustice et la reproduction sociale.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.