Drame (France, Inde). Avec Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg, Janagi.
Produit en 2013. Sortie le 12/03/2014. Distribué par Diaphana.

Synopsis

Gracie, jeune Tamoule vivant près de Madras, est victime de troubles du comportement depuis le jour de ses noces : le souvenir de son amie Catherine, disparue dans des circonstances mal élucidées, semble hanter la jeune fille. Joseph, le veuf, époux inconsolé de Catherine, décide de se rendre en Inde pour rencontrer Gracie…

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    On ne dira jamais assez à quel point Charlotte Gainsbourg a fait son chemin d'actrice jusqu'au plus haut niveau. Ici, encore une fois dans une partition limite, elle est d'une vérité et d'un courage époustouflants.

  • Studio Ciné Live

    Un périple fascinant dans une Inde loin des clichés.

  • avoir-alire.com

    Ce beau drame mâtiné de fantastique et de spiritualité plonge dans les zones d’ombre d’un couple en faisant fi du cartésianisme généralement attaché à ce type de production française. On pense au très beau Nocturne indien (Alain Corneau, 1989) où Jean-Hugues Anglade errait dans la campagne indienne à la recherche de lui-même. Une œuvre ambitieuse et troublante qui montre une belle maîtrise de son sujet.

  • Utopia

    Voilà un titre bien classique, presque fade, qui évoque mal le côté étrange et envoûtant de ce film. Presque hypnotique, déroutant. Autant une plongée dans l'âme humaine et sa folie qu'une plongée au cœur de l'Inde mythique et de ses sortilèges.

  • Studio Ciné Live

    En faisant sien le rythme si particulier de ce coin du monde, Spinoza est allé au bout de son immersion en terre inconnue. Un fascinant périple.

  • Télérama

    Que devient l'amour quand son objet s'éclipse ? Comment vivre quand la mort ôte toute possibilité de se faire pardonner ? En conteur subtil, Michel Spinosa s'empare de ces questions par le biais d'une métaphore fantastique. Et s'appuie sur le couple Yvan Attal/Charlotte Gainsbourg. Bouleversant.

  • Le canard enchaîné

    Entre la Belgique et Madras, Michel Spinoza visite la possession, la folie et le deuil. Dans ce film initiatique, à la fois beau, étrange et très tendu, les acteurs font merveille.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.