Drame (Etats-Unis). Avec Sam Riley, Garrett Hedlund, Kristen Stewart, Kirsten Dunst, Viggo Mortensen, Amy Adams .
Produit en 2012. Sortie le 23/05/2012.

Synopsis

Assoiffés de liberté, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur et sa femme, la très libre Marylou partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes. Adaptation du roman de Jack Kerouac. Festival de Cannes 2012.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Notes de production

    L'adaptation de Sur la route, le roman de Jack Kerouac, a connu la période de gestation la plus longue dans l'histoire du cinéma. Dès les années 50, l'écrivain lui-même a voulu porter son livre à l'écran avec Marlon Brando et James Dean en tête d'affiche. Le projet a ensuite intéressé Francis Ford Coppola qui a acheté les droits du roman en 1968. Il a d'abord pensé réaliser le film avec son fils Roman, puis a fait appel à des réalisateurs comme Joel Schumacher, Jean-Luc Godard ou Gus Van Sant. C'est en découvrant Carnets de voyage que Coppola a pris la décision de contacter Walter Salles.

  • Dossier de presse

    Le roman adapté dans ce film est quasi autobiographique. Le personnage central Sal Paradise représente l'alter ego de l'auteur. Tout le livre évoque des personnages sous pseudonymes qui ont réellement côtoyé Jack Kerouac. Ainsi, on verra dans le film Neal Cassady (nommé Dean Moriarty), William S. Burroughs (Old Bull Lee), Luanne, la première épouse de Cassady (Marylou) ou encore Allen Ginsberg (Carlo Marx).

  • L'Express

    C'est la troisième sélection cannoise pour le réalisateur brésilien. Révélé par Central do Brasil (Ours d'or, Berlin 1998), il a présenté Carnets de voyage en 2002 et Une famille brésilienne en 2008. Il fut aussi membre du jury en 2002. Walter Salles a choisi de ne pas tourner Sur la route aux États-Unis. Les prises de vues ont eu lieu au Canada, puis en Argentine avec un casting impressionnant : Sam Riley (Control), Garrett Hedlund (Tron), Kristen Stewart (Twilight) mais aussi Kirsten Dunst (Melancholia), Viggo Mortensen (Les promesses de l'ombre) ou encore Amy Adams (Fighter).

  • Première

    Le cinéaste brésilien s'en tire plutôt bien, imposant à son film le même rythme jazzy que celui qui avait accompagné et inspiré le jeune écrivain (Jack Kerouac). Le voyage de ces pionniers peut paraître limité si on le compare aux expériences plus radicales des décennies suivantes, mais il a le mérite d'être le premier du genre, et ses interprètes réussissent à nous faire partager l'excitation de la découverte.

  • Notes de production

    Adaptation de Sur la route de Jack Kerouac, le roman classé parmi les 100 meilleurs romans du XXe siècle en langue anglaise.   

     

     

  • aVoir-aLire

    Le réalisateur brésilien de Central do brasil et Avril brisé adapte l’un des romans phares du 20e siècle, Sur la route de Jack Kerouac, monument poétique des années 50 et fondateur de la "Beat Generation". C’est le livre qui inspira par la suite l’esprit des premiers road-movies américains. Pour cette lourde tâche, le cinéaste s’est associé au scénariste Jose Rivera avec qui il avait travaillé sur Carnet de voyage en 2004. Il dirige quelques jeunes comédiens prometteurs : Garrett Hedlund (Tron l’héritage), Sam Riley (Control) et Kristen Stewart. Et dans des seconds rôles, Viggo Mortensen, Amy Adams et Kirsten Dunst. Ce film-là, on l’attend !

     

  • Le JDD

    Walter Salles (Carnets de voyage) réussit à donner toute sa modernité à l'oeuvre de Kerouac. Électrisant.

     

  • Paris Match.

    Bien sûr il y a des longueurs, car les voyages sont parcourus et reparcourus sans autre but que l'amitié, la conduite et la fête. Mais Walter Salles transmet comme personne cette fureur de vivre.

     

  • Elle.

    Drogue, alcool et free-jazz se succèdent à un rythme effréné, hommage s'il en est à la prose spontanée de la fin des années 50. Walter Salles a aussi un grand talent de directeur d'acteurs et nous révèle un Garrett Hedlund, néo-James Dean mâtiné de Marlon Brando et vibrant talent.

     

  • Marianne.

    Même si Salles, intelligemment, filme plus les corps que les paysages, même s'il réussit à faire de la voiture de ses héros une sorte de lieu clos en mouvement, même si ses acteurs sont souvent magnifiques, ce film qui illustre plus qu'il ne recrée a avant tout le mérite, par sa simple existence, de redonner vie à la génération qu'il dépeint.

     

  • Figaro

    Salles réinvente le road-movie, lui insuffle ce mouvement singulier, ce roulis vertigineux qui donne le tournis. Sur la route oscille entre urgence et contemplation, dans un ballet ininterrompu mêlant sexe, jazz et benzédrine.

  • Excessif

    Sur la route tient sur quelques points, de ses comédiens globalement très bons à sa belle musique transpirant le jazz, en passant par une photographie sublime et des paysages à la beauté parfaitement captée.

  • Abus de ciné

    Des personnages qui ont la fureur de vivre, Dean Moriarty en tête. L’interprétation de Garrett Hedlund emporte tout sur son passage, son charisme y étant aussi pour quelque chose ! Mais comment ne pas considérer son travail avec toute la ferveur et la fougue qu’il y met. Plus complexe qu’il n’y paraît, son personnage, en perpétuelle souffrance et pour qui la route est une fuite en avant, loin de toutes ses responsabilités, trouve corps dans la peau d’Hedlund.

  • Nouvel Observateur

    La part de romantisme que chaque personnage porte en lui (...) se trouve considérée sans contaminer jamais le regard porté sur eux, sur leur histoire, sur cette forme même de naïveté. C'est une des raisons qui font que le film touche autant, et si durablement.

     

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.