Comedie dramatique (France). Avec Michel Houellebecq, Gérard Depardieu, Maxime Lefrancois, Mathieu Nicourt .
Produit en 2019. Sortie le 21/08/2019. Distribué par Wild Bunch.

Synopsis

Michel Houellebecq et Gérard Depardieu sont en cure dans un Centre de Thalasso à Cabourg. Ils tentent ensemble de survivre au régime de santé que l’établissement entend leur imposer. Mais des événements extraordinaires viennent perturber leur programme...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • avoir-alire

    Guillaume Nicloux signe un film décalé sur la fin de vie, sur la vieillesse, sur la foi, sur la superstition, sur la résurrection des corps et les passions de l’âme qui accompagnent tous ses mouvements. Enthousiasmant. Regardez le générique jusqu'au bout et vous comprendrez combien cette vacuité de la recherche de l'éternité, sinécures et autres élixirs de jeunesse tourne en dérision notre société du spectacle.

  • Le bleu du miroir

    Le film a l’intelligence de jouer avec le second degré, voire avec un ésotérisme volontairement pathétique, afin de troubler l’apparente impression de réalité. 

  • Chaos Reign

    On s'amuse franchement à cette rencontre haute en couleur, des situations déconnantes et des répliques free style.

  • Le JDD

    Cette comédie, jouant sur l'image que renvoient les deux personnalités, nous amuse avec ses discussions et situations improbables.

  • La Depêche.fr

    Le réalisateur Guillaume Nicloux filme un huis clos comique entre Gérard Depardieu et Michel Houellebecq, se plaisant à explorer le "trouble permanent" entre réalité et fiction.

  • Ouest France

    C'est drôle, voire irrésistible, avec néanmoins du suspense dans une proposition hors normes et décoiffante.

  • Femme actuelle

    Peu importe si l'histoire tient à un fil, le spectacle est déjà là, dans cet improbable tandem, dans ses répliques par fois crues, en contraste avec l'environnement aseptisé.

  • Le Figaro

    Guillaume Nicloux réunit l’acteur et l’écrivain à Cabourg. Ce duo, qui avait déjà fait ses preuves chez Kervern et Delépine, fonctionne à merveille.

  • Le Monde

    Par son dispositif, Nicloux parvient à commenter sans lourdeur les deux mythes qu’il filme en les transformant en adolescents adeptes de l’école buissonnière et qui se planquent pour fumer, picoler, engloutir du pâté et déblatérer sur l’existence de Dieu.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.