Drame (Etats-Unis). Avec Tommy Lee Jones, Hilary Swank, Meryl Streep, Hailee Steinfeld, James Spader, John Lithgow.
Produit en 2014. Sortie le 18/05/2014. Distribué par Europacorp.

Synopsis

En 1854, trois femmes ayant perdu la raison sont confiées à Mary Bee Cuddy, une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska. Sur sa route vers l’Iowa, où ces femmes pourront trouver refuge, elle croise le chemin de Georges Briggs, un rustre vagabond qu’elle sauve d’une mort imminente. Festival de Cannes 2014, en compétition.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    A la fois drame pastoral, fable philosophique, western, survival, The Homesman est également un récit à grand spectacle avec son lot d'épisodes héroïques. Le réalisateur-acteur confirme la maturité de son jeu. Hilary Swank est d'ores et déjà en lice pour un troisième Oscar. Peu d'actrices sauraient jouer un tel personnage borderline sans tomber dans l'excès. Elle est la raison d'être de ce film aussi passionnant qu'énigmatique.

  • Studio Ciné Live

    Un western superbement réalisé avec un souffle et un classicisme qu'aurait apprécié John Ford.

  • Le Figaroscope

    Le personnage semble écrit pour Tommy Lee Jones, aussi drôle qu'émouvant. Mais la performance de Hilary Swank, mélange d'obstination et de tristesse, est saisissante. A Cannes, la présidente du jury Jane Campion ne devrait pas rester insensible à ce personnage singulier. Le prix d'interprétation lui tend les bras.

  • Le Monde

    Un road-movie plutôt poussif, animé par un jeu convenu, entre séduction et détestation, des deux comédiens principaux.

  • avoir-alire.com

    Dans The Homesman Tommy Lee Jones dresse un portrait sans concession d’une Amérique en construction où l’on fuit ici l’Ouest sauvage pour revenir vers la lumière d’une civilisation oubliée, située à l’Est. Un mouvement contre-nature dans l’histoire américaine, qu'il accompagne d’une mise en scène élégante mais somme toute classique.

  • Culturebox

    Ce film renoue avec un cinéma de genre dans le sens noble terme, distrayant, haletant et à la richesse thématique foisonnante.

  • Métro

    Aux deux tiers du récit, The Homesman est frappé par un immense coup de théâtre qui a dérouté plus d’un spectateur. Sans doute parce que ce drame à la fois ample et intimiste, visuellement chiadé mais jamais tape à l’œil, avance sans cesse sur un faux rythme.

  • Le JDD

    Tommy Lee Jones confirme son talent derrière la caméra avec ce road-movie à cheval qui s'inscrit dans la tradition du cinéma du Grand Ouest américain. Les relations explosives entre la célibataire au courage exemplaire et le mercenaire bougon font oublier une narration un peu classique.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.