Drame (France, Royaume-Uni). Avec Ben Foster, Chris O'Dowd, Dustin Hoffman, Lee Pace, Guillaume Canet.
Produit en 2014. Sortie le 16/09/2015. Distribué par Studio Canal.

Synopsis

Le destin hors normes du champion cycliste américain Lance Armstrong, de sa lutte contre le cancer au scandale de dopage.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Ce type est-il un héros ou un salaud ? Stephen Frears et le scénariste John Hodge font le pari de ne pas trancher, de refuser les conventions hagiographiques en vigueur sans tomber pour autant dans le portrait à charge. Ironique, distancié, léger comme une plume, le film porte un regard irrésistiblement british sur un Américain programmé pour gagner. (...) Alors, Armstrong, héros ou salaud ? Aucune idée. Mais un putain de personnage de cinéma, oui, pas de doute là-dessus.

  • Dossier de presse

    Il s'agit d'une adaptation du livre Sept péchés capitaux : ma poursuite de Lance Armstrong, écrit par le journaliste d'investigation et spécialisé dans le sport, David Walsh.

  • Note d'écriture

    Pour que le scénario de The Program se rapproche le plus de la réalité, Jonh Hodge a dû bien évidemment se documenter au maximum sur Lance Armstrong. Il n'avait presque aucune connaissance sur le monde du cyclisme. Le scénariste a d'abord parlé longuement avec David Walsh ainsi qu'avec des coureurs professionnels qui avaient tous une petite anecdote à raconter sur le cycliste américain. John Hodge a aussi consulté des articles de presse et regardé de nombreuses vidéos sur YouTube.

  • Femina.

    Porté par Ben Foster, parfait clone du coureur, et Guillaume Canet, formidable en médecin italien charlatan, ce biopic ne manque ni d'humour, ni de souffle. Une franche réussite qui convaincra même les allergiques au vélo.

  • JDD

    Fort d'une ressemblance bluffante, Ben Foster n'imite pas : il est Lance Armstrong. Manipulateur, sûr de lui et angoissant.

  • JDD

    Tout en filmant les coureurs au plus près, le réalisateur anglais ne nous impose pas de revivre toutes les étapes des éditions du Tour de France, et se concentre sur les contradictions d'un homme obsédé par la réussite

  • 20 minutes

    Film passionnant (...) Ben Foster n’a eu que six semaines pour entrer dans la peau de Lance Armstrong. (...) Sa performance éblouissante est l’un des atouts majeurs du film.

  • Cinéma Teaser.

    Passionnant et effrayant.

  • Technikart.

    Une fable speedée.

  • Métro.

    Stephen Frears tire le portrait de la star déchue du Tour de France dans un nouveau long-métrage incisif, à mille lieues des sempiternels biopics hagiographiques.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.