Drame (Etats-Unis). Avec Brad Pitt, Sean Penn, Jessica Chastain.
Produit en 2010. Distribué par EuropaCorp Distribution.

Synopsis

Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l'oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu'il affronte l'individualisme forcené d'un père obsédé par la réussite de ses enfants. Palme d'or, festival de Cannes 2011.

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le Nouvel Obs.

    On peut regretter la prétention, plutôt naïve, du cinéaste à sonder de manière aussi littérale l’origine et le sens de la vie. Mais reconnaissons la beauté fulgurante de sa mise en scène, sa faculté proprement magique à saisir l’impalpable, à véhiculer des émotions indicibles.

  • Le Figaro

    Le film de Terrence Malick, comme le 2001 : L'odyssée de l'espace de Stanley Kubrick en son temps, est un film somme, une longue prière filmique, d'une beauté formelle extraordinaire.

  • Studio Ciné Live

    Une oeuvre déchirée, explosée mais totalement maîtrisée. Et surtout un film qui repousse encore un peu plus loin les limites du cinéma. Vous n'avez jamais rien vu de pareil.

  • Variety

    Peu de cinéastes sont conscients de la splendeur de la nature comme l’est Terrence Malick, mais même si on le compare à ses autres films, Tree of life représente quelque chose d’extraordinaire, c'est son œuvre la plus simple et pourtant la plus risquée.

  • Télérama

    Un film-monument, qui malgré ses nombreuses fulgurances, s'égare parfois dans un symbolisme fumeux.

  • Le Monde

    The Tree of Life, le cinquième film de l'Américain, attendu depuis si longtemps, est d'une présomption tour à tour effrayante, dérisoire et bouleversante. Un objet d'une difformité cosmique, qui peut diviser un public et même un spectateur, entre émerveillement et exaspération.

  • Libération

    Le film navigue entre trip cosmique new-age et prière élégiaque. Grandiose.

  • Les Inrockuptibles

    Malick revient avec son cinéma panthéiste, sa volonté jamais démentie d'exploser les règles, son obsession mystique. Et signe un grand film courageux. Malick est à son meilleur quand il reste les pieds et l'oeil vissés la terre du Texas. Toutes les scènes d'enfance et de small town sont magnifiques. Dans ces moments-là, on retrouve le portraitiste-paysagiste de La balade sauvage et des Moissons du ciel.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.