Comedie dramatique (Italie). Avec Riccardo Scamarcio, Margherita Buy, Alba Rohrwacher.
Produit en 2020. Sortie le 10/11/2021. Distribué par Le Pacte.

Synopsis

Une série d’événements vont transformer radicalement l’existence des habitants d’un immeuble romain, dévoilant leur difficulté à être parent, frère ou voisin dans un monde où les rancœurs et la peur semblent avoir eu raison du vivre ensemble… D'après le roman Trois étages d'Eshkol Nevo. Sélection officielle, Festival de Cannes 2021.

Les séances

Du dimanche 5 décembre 2021 au mardi 7 décembre 2021
  • Au Mazarin

Dim. 05 Déc..

Mar. 07 Déc..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Télérama

    S'il est allé puiser dans la littérature, c'est sans doute à la profusion narrative des séries que le maître italien se confronte pour la première fois, avec ces intrigues croisées, denses en personnages et en rebondissements tragiques.

  • Paris Match

    Il y a cette petite musique de Moretti si particulière, ce drame plein de légèreté, cette profondeur humaine jouée à l’italienne. Pour le dire plus clairement : un Moretti même mineur comme celui-là reste un film largement au-dessus du panier.

  • Le bleu du miroir

    Le film dit beaucoup de son époque, interroge le contemporain tout en le dépassant. Nanni Moretti est là pour livrer un geste où l’écriture règne toujours en reine, dans un sillon que lui seul était capable de creuser.

  • 3 couleurs

    Vingt ans après sa Palme d'or pour La chambre du fils, le cinéaste italien revient en compétition avec un mélodrame choral, inspiré d'un roman de l’Israélien Eshkol Nevo.

  • Télérama

    Un Moretti certes plus sombre que jamais, mais émouvant, humaniste, sinon humble.

  • Le Monde

    A Cannes, Tre piani a désarçonné, voire désappointé, sans doute en raison de l'apparition d'une coloration nouvelle dans le nuancier affectif morettien - l'amertume - et d'un tour inhabituellement didactique, pour ne pas dire cadenassé, de la mise en scène.

  • Le canard enchaîné

    Au détour de scènes intenses, économes de mots et d'effets, Nanni Moretti raconte la brutalité du hasard, aux conséquences tantôt irrémédiables, tantôt inespérées.

  • Le Parisien

    C’est bien mené, très intelligent. Moretti a fait mieux, mais il vole tellement plus haut que la moyenne.

  • Les Echos

    S'inscrivant dans la veine "grave" de Nanni Moretti, le film captive par sa hauteur de vue et son portrait émouvant de protagonistes en guerre contre leurs démons et obsessions.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.