Comedie dramatique (France). Avec Mathieu Amalric, André Dussollier, Lou Roy Lecollinet, Quentin Dolmaire.
Produit en 2015. Sortie le 20/05/2015. Distribué par Le Pacte.

Synopsis

Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient… De son enfance à Roubaix… Des crises de folie de sa mère… Du lien qui l’unissait à son frère Ivan, enfant pieux et violent… Il se souvient… De ses seize ans… De son père, veuf inconsolable… Et surtout, Paul se souvient d’Esther. Elle fut le cœur de sa vie. Prix SACD, Quinzaine des Réalisateurs, Festival de Cannes 2015.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Dans une structure qui combine passé et présent et donne au film ses afféteries littéraires et métaphysiques, Arnaud Desplechin raconte trois moments de la vie de son Antoine Doinel sous l'angle mythologique.

  • v.o

    Le film ouvre un foisonnant labyrinthe où l'on ne se perd pourtant jamais, tant le scénario comme la mise en scène sont fluides, baignés par les envies de Desplechin de lier goût pour le romanesque, le feuilletonnesque, mais aussi de s'exiler culturellement, d'emprunter des modes de narration proches d'un certain cinéma américain. Le résultat est magistral.

  • Cinema Teaser

    Habitée par une jeune génération d'acteurs tous absolument parfaits et bluffants, cette "Recherche du temps perdu" par Desplechin a l'élégance de n'être jamais passéiste.

  • Le Monde

    Œuvre-somme, le nouveau film du réalisateur de Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) illumine la Quinzaine des réalisateurs.

  • Le Dauphiné Libéré

    Une plongée très proustienne dans le moi profond, dans un film brillamment construit comme un puzzle mémoriel et sentimental.

  • Libération

    Le cinéaste n’est jamais aussi juste que dans son traitement de l’adolescence. Plutôt que de la décrire, façon documentariste, il la réinvente, offre à ses héros un romanesque que l’on aurait adoré vivre.

  • Positif

    Paul Dédalus, exfiltré de Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle), n'est ni tout à fait le même ni tout à fait un autre. Enrichi au contact de personnages et de lieux en provenance de Rois et Reine ou Un conte de Noël, l'alter ego du cinéaste offre à ce dernier la matière d'un film à tiroirs mélancolique et enjoué, tragique et solaire.

  • Télé 7 jours

    Desplechin aime les mots et les acteurs auxquels il offre des partitions ciselées. Portée par des comédiens lumineux, son évocation du temps perdu recèle des trésors de sincérité et d'émotions au goût de madeleine.

  • Transfuge

    Loin de le circonscrire aux périmètres supposés étriqués du cinéma verbeux, la littérature fait de Trois souvenirs de ma jeunesse un voyage immobile qui le porte loin et le fait voler haut.

  • Critikat

    Le conte fantastique et la mission initiatique s’insèrent parfaitement dans la mythologie du personnage, dont l’éducation intellectuelle que l’on redoutait, est heureusement balayée au profit de genres et d’intrigues sans impuretés.

  • Ecran large

    Un film énervé et énervant, romanesque et romantique, plein de panache et cocardier, fier et sincère.

  • La Croix

    Narrés avec une certaine distance, un ton décalé, souvent beaucoup de drôlerie, mais aussi un certain sens du lyrique et du tragique, ces "Souvenirs"... sont portés avec brio par Quentin Dolmaire, répéré au Cours Simon, et Lou Roy-Lecollinet, tout droit venue - ou presque - de sa classe de terminale option théâtre.

  • L'Express

    N'étaient quelques afféteries de mise en scène et une emprise truffaldienne surlignée, ce serait parfait. Sauf que ça ne l'est pas. C'est juste très bien.

  • Studio Ciné Live

    Le cinéaste est un virtuose discret : il signe un film à jamais perdu dans les méandres de la mémoire et, pourtant, fixé dans le temps du cinéma. Une merveille.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.