Comedie (France). Avec Sophie Marceau, Patrick Bruel, Sylvie Vartan, Jean-Pierre Marielle .
Produit en 2014. Sortie le 01/10/2014. Distribué par Warner.

Synopsis

Lambert, sex addict repenti, tente de se racheter une conduite en devenant… conseiller conjugal. Abstinent depuis plusieurs mois, la situation se complique lorsqu’il recrute une assistante, la séduisante Judith...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    Premier long-métrage tourné par Tonie Marshall depuis Passe-Passe (2008)

  • Dossier de presse

    Avec Tu veux ou tu veux pas, Sophie Marceau et Patrick Bruel jouent ensemble pour la première fois.

  • Tonie Marshall

    A l'origine, j'avais développé le scénario pour une série adaptée à la télévision, avec des épisodes d'une durée de 26 minutes. Mon idée était de suivre deux handicapés des sentiments dont la libido partait dans tous les sens et qui se retrouvaient à devoir reprendre un cabinet de conseil conjugal (...). Mais le projet a été abandonné par la chaîne et je me suis retrouvée avec un matériel riche et original qui m'a semblé transposable au cinéma.

  • Studio Ciné Live

    Une bonne synthèse : léger mais bien troussé.

  • Femina

    Sophie Marceau, formidable dans un rôle assez cru, est plus pétillante et séduisante que jamais. A son côté, Patrick Bruel, convaincant et charmeur, ne cesse de se bonifier.

  • JDD

    Patrick Bruel et Sophie Marceau se tournent autour, se chambrent, se séduisent, se chamaillent... Ca fonctionne. Leur duo est crédible et amusant. (...) C'est léger, sympathique et ça ne s'élève pas au-dessus de la ceinture.

  • Direct matin

    Un conte sentimental sur le désir. Un marivaudage où Bruel et Marceau font des étincelles.

  • Nouvel observateur.

    Inégale dans son rythme mais rehaussée par de délicieuses séquences surréalistes, c'est la fantaisie piquante d'une cinéaste qui regarde son alter égo sans rivalité ni dépit.

  • Les Inrockuptibles.

    Sophie Marceau étincelle dans une rom com moyennement inspirée.

  • Le Parisien.

     Tu veux ou tu veux pas est un film de guerre en dentelles.

  • Métro

    Sympathique même si l’on espérait un traitement plus audacieux de la part de la réalisatrice de Vénus Beauté.

  • Femina

    Ce nouveau couple de cinéma fonctionne à merveille sur des dialogues finement écrits et à un rythme soutenu. 

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.