Comedie dramatique (France). Avec Mina Farid, Zahia Dehar, Clotilde Courau, Nuno Lopes, BenoÎt Magimel.
Produit en 2019. Sortie le 28/08/2019. Distribué par Ad Vitam.

Synopsis

Naïma a 16 ans et vit à Cannes. Alors qu'elle se donne l'été pour choisir ce qu'elle veut faire dans la vie, sa cousine Sofia, au mode de vie attirant, vient passer les vacances avec elle. Ensemble, elles vont vivre un été inoubliable. Prix SACD, Quinzaine des Réalisateurs, Festival de Cannes 2019.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Cineuropa

    Rebecca Zlotowski met en scène un conte amoral, léger et solaire, démontant les clichés sur les rapports de pouvoir sexuel, culturel et monétaire.

  • Télérama

    Zlotowski révèle une actrice passionnée, mélancolique et curieuse. Elle regarde Zahia, armée d'une démarche chaloupée et d'une voix alanguie à la Bardot, avec désir, intelligence et tendresse, sonde l'étrangeté de sa beauté, et lui rend tout son mystère.

  • Première

    Zahia, qui constitue le coeur, le corps et l'âme du film, dévore tout cru ce conte amoral. 

  • Positif

    Le film est plus complexe qu'il n'y paraît et derrière la facilité annoncée de la fille, le mystère reste entier. Qui est-elle ? Quel est son pouvoir d'attraction ? Le film, parcouru par ce questionnement, est constamment passionnant. 

  • Libération

    Ce qui est admirable dans la manière de raconter cette histoire, c'est l'absence de surplomb dans la vision des personnages, même si le film, ouvertement chronique de classe, ne perd jamais de vue ni le lieu du pouvoir ni la violence qu'il exerce.

  • Le Monde

    Ce film nous conforte dans l'admiration du cinéma de Rebecca Zlotowski : son intellectualité et sa rudesse, son goût du document et sa passion du romanesque, son cran artistique, ses filles qui y vont, qui se grillent à l'épreuve du monde et nous électrisent au passage.

  • Les Inrockuptibles

    Dans ce film sur lequel plane l'ombre du Mépris de Godard, la réalisatrice sublime Zahia Dehar, actrice débutante, ici élevée au rang de mythe de cinéma.

  • Le Monde

    Sous sa simplicité apparente, le film n'offre rien de moins qu'une relecture de la lutte des classes à l'aune du matérialisme le plus avancé.

  • Le canard enchaîné

    Rebecca Zlotowski a construit ce "conte d'été amoral" autour de la personnalité de la fameuse Zahia. Même si son jeu n'est pas parfait, son phrasé doux s'impose, tout comme son charisme singulier.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.