Drame (France). Avec Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain, Olivier Gourmet, Catherine Hiegel, Jacques Bonnaffé, Olivier Py, Nathalie Richard.
Produit en 2013. Sortie le 06/11/2013. Distribué par Diaphana.

Synopsis

Violette Leduc, née bâtarde au début du siècle dernier, rencontre Simone de Beauvoir dans les années d’après-guerre à St-Germain-des-Prés. Commence une relation intense entre les deux femmes qui va durer toute leur vie, relation basée sur la quête de la liberté par l’écriture pour Violette et la conviction pour Simone d’avoir entre les mains le destin d’un écrivain hors norme.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le Point

    Un duo d'actrices au sommet pour deux personnages d'exception.

  • Dossier de presse ( Martin Provost )

    J’ai transposé les choses. Le film est une évocation, une interprétation. Ce n’est pas un biopic. Il y a beaucoup de moi dans mes films, j’ai donc fait des choix qui me ressemblent. Violette a été la première femme à pratiquer l’autofiction, et avec quelle langue ! Elle a ouvert la voie à tant de femmes. J'ai découvert Violette Leduc lors de l'écriture de Séraphine. J'ai dévoré La bâtarde, Trésors à prendre... Pour moi, Séraphine et Violette sont sœurs. Leurs histoires sont si proches, c’est troublant.

  • Utopia

    Si vous avez aimé Séraphine déjà réalisé par Martin Provost, vous vous passionnerez pour Violette. Il y a dans l'œuvre de Violette Leduc quelque chose qui ressemble à l'énergie du désespoir, une vitalité salvatrice qui en fait un personnage d'exception. Sandrine Kiberlain incarne magnifiquement Simone de Beauvoir et Emmanuelle Devos est comme d'habitude impeccable.

  • avoir-alire.com

    Un joyau de mélancolie et de souffrance qui ne peut laisser insensible. Les deux actrices hors pair méritent toutes deux une nomination aux César.

  • Le JDD

    Un récit captivant à l'esthétique épurée, fort de l'interprétation émouvante d'Emmanuelle Devos.

  • Première

    A l'expressionnisme de sa mise en scène, le cinéaste ajoute un sens aigu du détail. La confrontation de ces deux tempéraments donne lieu à une réflexion puissante sur la condition féminine et la création.

  • Télérama

    Style épuré, musique magique d'Arvo Pärt et deux comédiennes en état de grâce.

  • Le Monde

    Emmanuelle Devos est époustouflante. Sans ressembler à Simone de Beauvoir, Sandrine Kiberlain réussit pourtant à être crédible.

  • Studio Ciné Live

    Sandrine Kiberlain surprend et ravit dans un personnage aussi strict que fantasque. Emmanuelle Devos joue sur un mélange subtil entre mélancolie et gravité. Comme avec Séraphine, Provost ne cherche pas à provoquer l'émotion.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.