Thriller (Irlande). Avec Imogen Poots, Jesse Eisenberg, Eanna Hardwicke.
Produit en 2019. Sortie le 11/03/2020. Distribué par The Jokers.

Synopsis

A la recherche de leur première maison, un jeune couple effectue une visite en compagnie d’un mystérieux agent immobilier et se retrouve pris au piège dans un étrange lotissement… Prix de la fondation Gan, Semaine de la Critique, Festival de Cannes 2019.

Information spectateur

La commission propose un visa tous publics avec l’avertissement suivant : "En raison du climat oppressant, ce film peut heurter la sensibilité d’un jeune public".

Les séances

Du samedi 11 juillet 2020 au mardi 14 juillet 2020
  • Au Renoir

Sam. 11 Juil..

Dim. 12 Juil..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Positif

    L'inconfort singulier n'est pas sans rappeler les intrigues énigmatiques de La quatrième dimension. Lorcan Finnegan développe une réflexion pertinente sur les vies capitalistes bien rangées. Plastiquement réjouissant.

  • Abus de ciné

    Une oeuvre étonnante et singulière.

  • Première

    Ce cauchemar dystopique est étouffant comme un épisode de Black Mirror sur grand écran.

  • Le JDD

    Une fable fantastique à l'esthétisme léché sur le rêve d'accession à la propriété. Dans ce Vivarium délicieusement tordu et dont le rythme ne mollit pas, ce sont bien les travers de la nature humaine qui sont observés à la loupe. Les acteurs sont épatants.

  • Bande à Part

    Bienvenue dans la dystopie brillante de Lorcan Finnegan, miroir grossissant de notre société du conformisme consumériste.

  • Les cahiers du cinéma

    Le film décline avec talent et humour les figures imposées du genre pour conter l’effroyable aventure d’un jeune couple qu’une simple visite immobilière condamne à l’isolement absolu dans un lotissement sans âme.

  • Ouest France

    Par le prisme de la science-fiction, Vivarium raconte brillamment les angoisses des trentenaires.

  • Ecran large

    Malin, cruel et ludique, Vivarium est un conte horrifique vertigineux. Un digne héritier de La quatrième dimension, qui place directement Lorcan Finnegan parmi les réalisateurs à suivre.

  • Le Monde

    Présenté à la Semaine de la critique à Cannes, en 2019, ce second long-métrage a l’habileté de déployer une critique radicale du consumérisme sans forcer le trait, avec juste ce qu’il faut de décalage et d’invention.

  • Télérama

    L’art de rendre le banal terrifiant.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.