Drame (Belgique, France). Avec Zelda Samson, Alexis Manenti, Fanta Guirassi.
Produit en 2022. Sortie le 22/03/2023. Distribué par Diaphana.

Synopsis

Dalva a 12 ans, mais s'habille, se maquille et se vit comme une femme. Un soir, elle est brusquement retirée du domicile paternel. D'abord révoltée et dans l'incompréhension totale, elle va faire la connaissance de Jayden, un éducateur, et de Samia, une adolescente au fort caractère. Une nouvelle vie semble alors s’offrir à Dalva, celle d’une jeune fille de son âge. Prix de la révélation, prix de la critique internationale et Rail d'or, Semaine de la Critique, festival de Cannes 2022.

Information spectateur

Dalva n'est pas l'adaptation du roman de Jim Harrison.

Les séances

Le mardi 4 avril 2023
  • Au Mazarin

Jeu. 30 Mars.

Ven. 31 Mars.

Sam. 01 Avril.

Dim. 02 Avril.

Lun. 03 Avril.

Mar. 04 Avril.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Libération

    Dalva trouve son énergie grâce à la présence enflammée de Zelda Samson et d'Alexis Manenti.

  • Positif

    Un premier film d'une vraie justesse de ton.

  • avoir-alire

    Emmanuelle Nicot qui trouve le ton juste, évite tout manichéisme et se livre à un travail formel intéressant. Une bonne surprise.

  • Le bleu du miroir

    Emmanuelle Nicot dresse un portrait saisissant qui ne tombe jamais dans le misérabilisme ou l’apitoiement, préférant décrire avec subtilité le processus long et douloureux d’une renaissance et d’un espoir.

  • La libre Belgique

    Le très dur, mais très beau film d'Emmanuelle Nicot a crée un choc à la Semaine de la critique à Cannes. 

  • Télérama

    Difficile de rester insensible devant ce premier long métrage coup-de-poing, à la forme heurtée, signé d’une jeune réalisatrice belge. Emmanuelle Nicot évoque avec subtilité les mécanismes de l’emprise au sein du cercle familial et parvient, au moyen d’ellipses, toujours à bonne distance, à réaliser un film digne et presque lumineux.

  • Cineuropa

    Filmée en 4/3, au plus près, souvent de dos, Zelda Samson prête son énergie bouillonnante, d’abord rebelle puis de plus en plus lumineuse à Dalva.

  • Première

    Un premier long qui vous prend aux tripes. Le portrait d'une renaissance, sans misérabilisme, avec une exceptionnelle Zelda Samson.

  • La Provence

    Ce premier film émeut et s'impose comme une oeuvre forte, vraie, sans effets.

  • V.O

    Emmanuelle Nicot peut être très fière d'elle et de la l'émotion immense et inoubliable qu'elle nous procure.

  • Le JDD

    Un récit d’émancipation bouleversant et délicat que porte une jeune comédienne épatante, dont on n’est pas près d’oublier le regard.

  • Télérama

    Un film digne, et même lumineux, sur le pire des crimes.

  • Le canard enchaîné

    Ce premier reprend la trame classique des récits d'initiation, mais Emmanuelle Nicot a l'audace d'évoquer l'inceste du point de vue de l'après, en évitant de le réduire au fait divers.

  • Le Monde

    Une déflagration intérieure, une onde choc sourde : voici l'effet que produit ce premier film d'Emmanuelle Nicot.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.