Drame (France). Avec François Civil, Shain Boumedine, Mallory Wanecque, Agnès Hurstel.
Produit en 2023. Sortie le 27/03/2024. Distribué par Ad Vitam.

Synopsis

Julien est professeur au collège. Jeune et volontaire, il essaie de créer du lien avec sa classe en prenant sous son aile quelques élèves, dont la timide Leslie. Ce traitement de faveur est mal perçu par certains camarades qui prêtent au professeur d'autres intentions. Julien est accusé de harcèlement. La rumeur se propage. Le professeur et son élève se retrouvent pris chacun dans un engrenage. Mais devant un collège qui risque de s'embraser, un seul mot d'ordre : pas de vagues.

Les séances

Le mardi 23 avril 2024
  • Au Renoir

Mer. 17 Avril.

Jeu. 18 Avril.

Ven. 19 Avril.

Sam. 20 Avril.

Dim. 21 Avril.

Lun. 22 Avril.

Mar. 23 Avril.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Femina

    Pour traiter ce sujet sensible, Teddy Lussi-Modeste s’est inspiré de sa propre vie. L’histoire qu’il raconte dans ce film - coécrit avec Audrey Diwan (L'évènement- lui est arrivée alors qu'il était enseignant dans un collège d’Aubervilliers.

  • Le bleu du miroir

    La mise en scène plutôt sobre est servie avec implication par François Civil, saisissant de justesse.

  • Première

    Teddy Lussi-Modeste signe un film passionnant de nuances et de complexité. François Civil est remarquable.

  • La Provence

    Ce film puissant et grave, drôle parfois, montre certes les risques du métier, mais aussi la force et la joie de devenir passeur de savoir. Le film, admirable de précision, de réalisme et d'onirisme mêlés n'est jamais manichéen.

  • Télérama

    A la façon d'un thriller, un habile éclairage du malaise enseignant.

  • Le Monde

    Le film a l'efficacité et l'intensité d'une démonstration accablante sur les dysfonctionnements de l'institution scolaire. 

  • L'Obs

    Les personnages possèdent tous une face cachée, ce qui évite au récit de tomber dans la schématisation et lui confère une complexité supplémentaire – complexité sur laquelle se greffe avec intelligence une mise en scène acérée, tendue mais jamais mécanique, ainsi que l’interprétation d’une impeccable justesse de François Civil.

  • Les Inrockuptibles

    Pas de vagues décrit avec minutie une mécanique qui s’emballe, une administration qui s’en lave les mains, les raisons des un·es et des autres et qui vont peu à peu menacer la carrière et la vie de couple d’un enseignant.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.