Drame (Etats-Unis). Avec Emma Stone, Jesse Plemons, Willem Dafoe.
Produit en 2024. Sortie le 26/06/2024. Distribué par Disney.

Synopsis

Une fable en forme de triptyque : un homme sans choix tente de prendre le contrôle de sa propre vie ; un policier inquiet parce que sa femme disparue en mer est de retour et qu’elle semble une personne différente ; et une femme déterminée à trouver une personne bien précise dotée d’un pouvoir spécial... Prix d’interprétation masculine, festival de Cannes.

Information spectateur

int -12 ans + avertissement : le caractère violent, répétitif et cruel de scènes, qui surgissent de manière inattendue et dérangeante, est susceptible de perturber un public non préparé à subir ces images dans un climat très oppressant.

Les séances

Le mardi 23 juillet 2024
  • Au Renoir

Mar. 16 Juil..

Mer. 17 Juil..

Jeu. 18 Juil..

Ven. 19 Juil..

Sam. 20 Juil..

Dim. 21 Juil..

Lun. 22 Juil..

Mar. 23 Juil..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Gala

    La notion de bonté, avec ses limites et son lot de dérives possibles, inspire un film inégal à Yorgos Lanthimos. Plemons est fantastique et Dafoe impressionnant.

  • Les Inrockuptibles

    Avec ce récit en trois parties, Yorgos Lanthimos (La favorite, Pauvres créatures) offre un vrai terrain de jeu à ses acteurs.

  • Télérama

    Jesse Plemons incarne trois rôles avec ambiguïté et subtilité. Trois compositions de haute précision qui lui ont valu le Prix d'interprétation à Cannes. Mérité.

  • 3 couleurs

    Saisissant par ses cadrages millimétrés, Kinds of Kindness tient en haleine par sa violence et sa cruauté acérées, mais sait aussi amuser en offrant des décrochages esthétiques et comiques malins.

  • Abus de ciné

    Véritable terrain de jeu, le film est avant tout un bonheur pour les comédiens, qui interprètent des rôles différents à chaque épisode de ce triptyque.

  • avoir-alire

    Avec cet opus plutôt abouti en trois parties fidèle à son univers, Lánthimos devrait ravir ses fans, mais également agacer ses détracteurs.

  • Le Monde

    A ce canevas le cinéaste a adjoint une sauce piquante qu’on lui connaît bien. Une pincée de cruauté, une bonne dose de perversité, une pointe d’humour et une giclée de sang frais. Le plat est salé.

  • Télérama

    Lánthimos régale : plans larges, lents travellings pour pénétrer les scènes et sonder le mystère des personnages, gros plans zinzins, petites notes de piano crispantes et répétitives ou gros tube imparable d’Eurythmics. Bonus : avec le temps, le metteur en scène a gagné en humour.

  • Voici

    Si le résultat est inégal, la mise en scène et les acteurs impressionnent.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.