Du 22 mars 2023 au 28 mars 2023
Comme chaque année, nous vous proposons avec l'association La Noria 13 films dont 4 en avant-première. Les séances du soir sont suivies de discussion. Voici les titres retenus. Prochainement les horaires. A bientôt
Drame (Espagne). Avec Jordi Pujol Dolcet, Anna Otín, Berta Pipó.
Produit en 2021. Sortie le 18/01/2023. Distribué par Pyramide.

Synopsis

Depuis des générations, les Solé passent leurs étés à cueillir des pêches dans leur exploitation à Alcarràs, un petit village de Catalogne. Mais la récolte de cette année pourrait bien être la dernière car ils sont menacés d’expulsion. Ours d'Or, Festival de Berlin 2022. Prix de la mise en scène, festival de Saint-Jean-de-Luz.

Les séances

Du jeudi 2 février 2023 au mardi 7 février 2023
  • Au Mazarin

Jeu. 02 Févr..

Ven. 03 Févr..

Lun. 06 Févr..

Mar. 07 Févr..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Cineuropa

     Un tout petit film qui mérite les plus gros trophées.

  • Première

    Un grand film social et politique qui ne sacrifie jamais ses personnages à son sujet et passe par l'intime pour raconter l'universel.

  • Le bleu du miroir

    Cet équilibre trouvé par l’autrice entre récit familial et pamphlet autour de la question du statut social des paysans catalans est brillant

  • Mondociné

    Plus qu’un film, Nos soleils est un témoignage pour la postérité. Il écrit l’histoire d’un basculement. Celui où l’humanité est en train de dire au revoir aux anciennes traditions.

  • Que tal Paris ?

    Tourné avec des acteurs non professionnels, Nos soleils est une véritable pépite, le portrait aussi tendre que poignant d’une grande famille.

  • V.O

    Voilà un bijou magnifiquement ciselé, qui croque avec subtilité toute notre époque.

  • Transfuge

    L'histoire déchirante d'ne famille de paysans. Magnifique.

  • Le JDD

    Après Été 93, la réalisatrice espagnole revient avec ce très beau drame poético-réaliste récompensé de l’Ours d’or à Berlin en février. S’y retrouve son sens du détail et la délicatesse d’un regard, notamment dans la manière de filmer les enfants. Des qualités qui confèrent une grâce discrète à un récit aussi solaire qu’engagé dont les longueurs traduisent la langueur d’un monde finissant, victime du progrès et du profit.

  • L’Obs

    Entre Tchekhov pour la cruelle mélancolie d’un monde en train de disparaître et Lucrecia Martel pour le conflit familial et social, la réalisatrice de l’excellent Eté 93 signe un deuxième film tout en finesse.

  • Le Monde

    Une réussite lumineuse qui confirme le rayonnement du cinéma espagnol.

  • Le Monde

    Nos soleils se vit à la fois comme l'exaltation du présent et le refoulement de la peine tapie en chacun.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.