Thriller (Tunisie). Avec Fatma Oussaifi, Mohamed Houcine Grayaa, Rami Harrabi.
Produit en 2022. Sortie le 25/01/2023. Distribué par Jour2fête.

Synopsis

Dans un des bâtiments des Jardins de Carthage, quartier de Tunis créé par l'ancien régime, mais dont la construction a été brutalement stoppée au début de la révolution, deux flics découvrent un corps calciné… Quinzaine des Réalisateurs, Festival de Cannes 2022. Grand prix, prix de la critique et meilleure musique, Cinemed Montpellier.

Information spectateur

avertissement : en raison de la brutalité des scènes d'immolation, le film peut heurter un public sensible.

Les séances

Du mercredi 1 février 2023 au mardi 7 février 2023
  • Au Mazarin

Mer. 01 Févr..

Jeu. 02 Févr..

Ven. 03 Févr..

Sam. 04 Févr..

Dim. 05 Févr..

Lun. 06 Févr..

Mar. 07 Févr..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Libération

    Un polar mystique réussi qui précipite les spectateurs dans le brasier de la Tunisie contemporaine, sans folklore ni misérabilisme.

  • Télérama

    Ce polar fascinant, à la lisière du fantastique, déroule une enquête sous tension au cœur d’un immeuble en chantier à Tunis. Une brillante métaphore, aux interprétations multiples, à la beauté sombre, et à la maîtrise formelle étonnante.

  • So Film

    Un polar fantastique, aussi fascinant que vertigineux.

  • Le JDD

    Ce polar fascinant révèle un réalisateur talentueux dont l’approche et le style affirmé détonnent dans le paysage tunisien, peu familier du cinéma de genre. 

  • Télérama

    Un premier film mystérieux et métaphorique.

  • Le Monde

    Un premier long sombre et mystérieux, formellement ambitieux. Un stupéfiant virage entre constat social et essai d'abstraction.

  • Le canard enchaîné

    Un film noir comme la nuit qui revisite l'histoire de la Tunisie à partir de deux idées originales : prendre pour cadre très graphique un quartier de luxe lancé sous Ben Ali, aux immeubles de béton inachevés, et inverser le sens des immolations, à l'origine du printemps arabe, en une contagion.

  • Première

    Aux confins de plusieurs genres, ce thriller sous influence du Cure de Kiyoshi Kurosawa nous plonge dans une Tunisie sombre et inquiétante.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.