Thriller (Royaume-Uni). Avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Ralph Fiennes, Naomie Harris, Monica Bellucci, Léa Seydoux, Ben Whishaw, Dave Bautista, Marc Zinga.
Produit en 2015. Sortie le 11/11/2015. Distribué par Sony Pictures.

Synopsis

Alors que M se bat pour que les services secrets puissent continuer à opérer, Bond s'échine à révéler la terrible vérité derrière... le Spectre.

Information spectateur

24ème opus de la saga James Bond.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Allociné

    Avec un budget estimé entre 300 et 350 millions de dollars, Spectre (24ème de la saga ) est le James Bond le plus cher de la franchise. Le précédent record était détenu par Quantum Of Solace -épisode qui aurait coûté entre 200 et 250 millions de dollars. La plupart des cascades et des explosions sont réelles, ce qui a bien évidemment engendré des dépenses astronomiques. Mais la dépense la plus colossale est certainement celle pour la réduction en cendres de sept Aston Martin DB10, dont dix modèles ont été spécialement créés pour le film.

  • Notes de production

    Ang Lee, Tom Hooper, David Yates, Danny Boyle, Shane Black, Christopher Nolan et Nicolas Winding Refn ont tous été envisagés à la réalisation de Spectre avant que Sam Mendes n'accepte de revenir après Skyfall. Léa Seydoux est la septième actrice française à intégrer la célèbre saga d'espionnage après Bérénice Marlohe (Skyfall), Eva Green (Casino Royale), Sophie Marceau (Le monde ne suffit pas), Carole Bouquet (Rien que pour vos yeux), Corinne Cléry (Moonraker) et Claudine Auger (Opération Tonnerre).

  • Télérama

    Sam Mendes plonge volontairement Bond dans son propre best of. 007 Spectre est un film plus composite que Skyfall. Il déroule ses péripéties – et les différents lieux qui en sont le cadre – comme un feuilleton d'aventures. C'est littéralement le baroud d'honneur d'un loup solitaire. Un sentiment élégiaque domine et l'idée de la fin d'un monde se précise. 

  • Avoir-alire.com

    Avec 007 Spectre, le 24ème volet de la saga, et suite éloquente et farouchement fidèle à Skyfall, le spectateur est amené à poursuivre un peu plus en profondeur son introspection de l’agent de Sa Majesté. Le plaisir du spectacle est immense.

  • Allociné

    La première fois que la mystérieuse organisation est apparue à l'écran, c'était dans James Bond contre Dr. No, soit le premier film de la saga au cinéma. Néanmoins, cette némésis du MI6 ne trouve pas son origine dans le roman de Ian Flemming. 53 années se sont écoulées depuis la sortie du film en 1962.

  • Métro

    Un James Bond de première classe, superbement mis en scène par un Sam Mendes inspiré.

  • Le Parisien

    Le cahier des charges est rempli pour ce 007 Spectre. Certes, un peu long. Mais vraiment spectaculaire !

  • Ecran large

    Spectre est un épisode de James Bond de très haute volée.

  • Métronews

    On frissonne de plaisir devant les scènes d’action toutes plus spectaculaires et inventives, on en prend plein les yeux, d’un décor splendide à l’autre, et on guette avec gourmandise les clins d’œil à la mythologie d’un héros qui n’en finit plus de renaître de ses cendres. 

  • Première

    007 Spectre est d'abord une aventure "traditionnelle" de 007, mais redéfiniE pour les temps modernes. Le film fonctionne à plein régime, et on y croit.

  • Sam Mendes, réalisateur

    James Bond a connu un renouveau à la fin de Skyfall, qui marque en quelque sorte pour lui un nouveau départ, et cela a de profondes répercussions dans 007 Spectre. Le plus célèbre des agents secrets refuse en effet de continuer à subir et prend son destin en main. Il a une mission à accomplir et rien n’y personne ne pourra l’empêcher de la mener à bien.

  • Femina

    C'est brillant, élégant, enlevé, ça démarre à toute vitesse. (...) Tout y est, c'est un opus bien ficelé avec de savoureux clins d'oeil aux précédents James Bond, plus traditionnel que le précédent, mais aussi plus sentimental. Un très bon cru.

  • Studio Ciné Live

    A souligner la mise en scène brillante de Sam Mendes.

  • Le JDD

    Spectre marque un retour à la mythologie d'origine, du générique sensuel à une narration chapitrée selon les pays parcourus. Le film remplit son cahier des charges en termes de divertissement du plan-séquence d'ouverture ahurissant aux courses poursuites qui défient la gravité.

  • Direct matin

    Un divertissement de grande qualité et un spectacle total.

  • Télérama

    Des poursuites, il y en a, bien sûr, extrêmement spectaculaires, mais filmées presque sèchement, comme un exercice obligé. Le reste du temps, ce que filme le cinéaste, c'est la peur. Dans Skyfall, elle s'exhibait, presque obscène. Ici, on la perçoit, on la devine, mais elle reste ­ouatée, diffuse, masquée. Spectre joue sur le poids des décors, sur le comportement des personnages et, surtout, renoue avec les discordances lumineuses de l'expressionnisme. L'intelligence et le brio de Sam Mendes risquent de rendre difficile, désormais, la vision des Bond de jadis. Il fait de Daniel Craig une bombe aussi dangereuse pour lui que pour les autres. Destinée, un jour, à s'autodétruire. 

  • Le canard enchaîné

    Ce James Bond est un grand cru. Tourné à l'ancienne, il est bourré d'action, avec un maximum de cascades réelles, mais aussi d'intelligence. Prenez un réaélisateur majeur (American Beauty) et ça change tout !

  • La voix du nord

    Un épisode plus musclé, plus exotique, plus classique que le précédent. Le tout saupoudré d’un humour à l’or fin d’une exquise élégance

  • Toutlecine.com

    007 Spectre remplit pleinement son cahier des charges, nous étonne et réussit sa mission : proposer du grand spectacle.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.