Drame (France). Avec Daniel Auteuil, Kristin Scott Thomas, Leïla Bekhti, Richard Berry.
Produit en 2013. Sortie le 27/11/2013. Distribué par UGC Distribution.

Synopsis

Paul est un neurochirurgien de soixante ans. Quand on est marié à Lucie, le bonheur ne connait jamais d'ombre. Mais un jour, des bouquets de roses commencent à être livrés anonymement chez eux au même moment où Lou, une jeune fille de vingt ans, ne cesse de croiser le chemin de Paul.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Studio cine.com

    Après le succès d'Il y a longtemps que je t'aime, sans oublier Tous les soleils, le romancier Philippe Claudel revient pour son troisième film à une tonalité plus automnale. Il livre dans une atmosphère ténébreuse, une étude de mœurs pleine de tendresse et à la précision chirurgicale.

  • dossier de presse ( Philippe Claudel )

    J’avais envie de poser la question qui nous taraude tous à partir d’un certain âge : ne suis-je pas passé à côté de ma vie  ? La matière du film, son titre, et la présence de Daniel Auteuil au générique évoquent irrésistiblement le cinéma de Claude Sautet. J’ai écrit le synopsis du film en pensant à Daniel Auteuil qui m'a répondu : "c’est un projet formidable mais je ne le ferai pas. Je m’investis beaucoup dans mes rôles, je me connais, celui de Paul va me faire mal".  Un an plus tard, finalement, il a fini par accepter : "le scénario est trop beau, je veux le faire". Quant à Kristin Scott Thomas, le rôle qu’elle tenait dans Il y a longtemps que je t'aime était spectaculaire, je l’ai convaincue d’interpréter celui-ci qui, à première vue, pouvait paraître plus effacé, mais dont il se dégage, derrière la simplicité apparente, une vraie complexité.

  • avoir-alire.com

    L’analyse lucide et terrible d’un monde à l’agonie, dévoré par ses propres illusions et fantasmes. Kristin Scott Thomas incarne avec maestria cette mater dolorosa qui a abdiqué tout contrôle aux hommes de sa vie. Spectre esseulé, elle ère d’une âme à l’autre dans le but un peu vain de maintenir un simulacre de bonheur. Sans la tendresse de Philippe Claudel, on sortirait de la salle rompu, mais la douce indulgence du cinéaste concourt à une remise en question fondamentale.

  • Le JDD

    Claudel avance par touches subtiles, ménageant son suspense. Le cinéaste tient sa ligne sans vaciller, livrant un drame bourgeois, fragile et sombre, où Auteuil, toujours grand, est entouré par une somme de talents.

  • Télérama

    Philippe Claudel confirme, après Il y a longtemps que je t'aime, son don pour faire exister les personnages, rendus très romanesques. 

  • Le Monde

    Entre drame conjugal et thriller, Philippe Claudel n'aboutit à rien de spectaculaire en surface, mais multiplie les finesses de sens de sa double histoire.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.