Drame (France). Avec Emmanuelle Seigner, Eva Green, Vincent Perez.
Produit en 2017. Sortie le 01/11/2017. Distribué par Mars.

Synopsis

Delphine est l’auteur d’un best-seller. Elle est bientôt tourmentée par des lettres anonymes l’accusant d’avoir livré sa famille en pâture au public. La romancière est en panne, tétanisée à l’idée de devoir se remettre à écrire. Son chemin croise alors celui d'Elle. La jeune femme est séduisante, intelligente, intuitive. Delphine s’attache à Elle, se confie, s’abandonne. Alors qu’Elle s’installe à demeure chez la romancière, leur amitié prend une tournure inquiétante... D'après le roman de Delphine de Vigan. Festival de Cannes 2017, hors compétition.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Positif

    Un sujet éminemment polanskien et l'auteur de Rosamary's Baby s'en donne à coeur joie pour créer une atmosphère dérangeante. Malgré sa maîtrise, on est loin de Répulsion, mais on est satisfait de voir un cinéaste toujours fidèle à son univers sadomasochiste.

  • Le JDD

    Les ingrédients du best-seller autobiographique de Delphine de Vigan ne pouvaient que plaire à Roman Polanski, épaulé dans son adaptation par Olivier Assayas : affres de la création, personnages troubles, double jeu et thriller psychologique. Etrillé à Cannes, le film a depuis été allégé de dix minutes.

  • Version Femina

    Roman Polanski s'empare du processus créatif et du thème du double en distillant habilement un malaise qui s'insinue et croît jusqu'à un final à la Misery. Ses deux actrices se surpassent dans cette partition angoissante qui peut frôler la folie. Tout un art.

  • Télérama

    Polanski maîtrise le thriller psychologique comme personne.

  • Le canard enchaîné

    Angoisse de la page blanche, hésitation fantastique entre réalité et fiction, schizophrénie créatrice : ces thèmes avaient tout pour retenir l'attention de Roman Polanski qui adapte avec netteté le roman de Delphine de Vigan.

  • Le Monde

    Du cinéma de chambre avec, au centre de cette partition modeste et virtuose, deux actrices, qui exécutent des variations étourdissantes sur le thème de la réalité et de la fiction.

  • Studio Ciné Live

    Le film apparaît comme une somme des obsessions de Polanski et une catharsis sur la création artistique.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.