Drame (France). Avec Lise Leplat Prudhomme, Annick Lavieville, Justine Herbez.
Produit en 2019. Sortie le 11/09/2019. Distribué par Les films du Losange.

Synopsis

Année 1429. La Guerre de Cent Ans fait rage. Jeanne, investie d’une mission guerrière et spirituelle, délivre la ville d’Orléans et remet le Dauphin sur le trône de France. Elle part ensuite livrer bataille à Paris où elle subit sa première défaite. Emprisonnée à Compiègne par les Bourguignons, elle est livrée aux Anglais... Mention spéciale du jury Un Certain Regard, Festival de Cannes 2019.

Les séances

Du vendredi 20 septembre 2019 au mardi 24 septembre 2019
  • Au Renoir

Ven. 20 Sept..

Sam. 21 Sept..

Dim. 22 Sept..

Lun. 23 Sept..

Mar. 24 Sept..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Positif

    Même ceux qui avaient trouvé Jeannette abrupt ont tout intérêt à se plonger dans cette suite. Bruno Dumont a abandonné la forme musicale. A chaque séquence, il se renouvelle pour mieux rendre vivante son héroïne.

  • Première

    La Jeanne de Bruno Dumont est pleine de grâce. De la grâce juvénile et pourtant pleine d'aplomb de sa jeune interprète tout en majesté.

  • Bande à Part

    Après une Jeannette dansante et insouciante, ce second volet paraît plus austère et plus théâtral, mais il s’avère plus sensible et majestueux.

  • La Croix

    Bruno Dumont revient à l’épure de ses débuts et sublime le texte de Péguy grâce à une mise en scène élégiaque et à la voix cristalline du chanteur Christophe.

  • Le JDD

    Ce biopic mystique emploie un langage soutenu dans un dispositif intimiste voire théâtral. Un objet singulier.

  • Télérama

    Après un premier volet déroutant, la suite étonne et détonne. Avec de grandes scènes burlesques et les chansons de Christophe, le réalisateur offre un compromis idéal entre ses expériences farcesques des dernières années (Ma loute, P'tit Quinquin) et l'épure métaphysique de ses débuts.

  • Le canard enchaîné

    Le thème si rebattu de l'épopée de Jeanne d'Arc supporte les traitements les plus différents sans s'affadir. La couleur bizarre et décalée que lui donne Bruno Dumont en fait d'autant mieux ressortir la grandeur déconcertante.

  • Le Monde

    Lise Leplat-Prudhomme avec son visage d'icône est lucide, résolue et incroyablement habitée. Bruno Dumont esquisse en contrepoint la bonhomie, tantôt splendide, tantôt atroce, du petit peuple.

  • L'Obs

    On ressort de cette Jeanne bouleversé. Tout touche au sublime et ces procès pourtant mille fous vus et entendus trouvent ici un écho à la fois historique et mystique.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.