Drame (France). Avec Jean-Christophe Folly, Isabelle Carré, Golshifteh Farahani.
Produit en 2019. Sortie le 16/10/2019. Distribué par Rouge Distribution.

Synopsis

Dominick Brassan a le pouvoir de se rendre invisible, mais ne s’en sert pas beaucoup. Il a fait de ce don un secret honteux qu’il dissimule même à sa fiancée, Viveka. Mais vient un jour où le pouvoir se détraque et échappe à son contrôle, ce qui bouleversera sa vie, ses amitiés et ses amours. ACID, festival de Cannes 2019.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Positif

    Un des films les plus étranges de l'édition 2019 du Festival de Cannes. Le duo redonne au fantastique une touche sociale et sensible qu'on n'attendait plus. Fable urbaine poétiquement rebelle, c'est aussi un conte qui s'aventure avec courage et brio dans les méandres de l'inconscient.

  • Le Monde

    Les deux réalisateurs de Dancing et L'autre revisitent le thème de l'homme invisible. Superbement incarné par Jean-Christophe Folly, un film magistral.

  • Première

    Un bel essai du fantastique réaliste. Fascinant.

  • Les cahiers du cinéma

    Les deux réalisateurs composent un délice de fantastique social à la française à partir d'une idée simple. Mélange de funeste et de drôlerie cruelle, L'angle mort est un portrait rapproché et bienveillant de son personnage égaré.

  • La Provence

    Ce résumé abrupt, s'il ne ment pas sur le contenu, ne donne qu'un faible aperçu de la richesse de sa narration et de sa mise en scène.

  • Le JDD

    Après L'autre, sublime thriller paranoïaque, le duo Bernard-Trividic récidive avec la même singularité. Dans une atmosphère de fin du monde, les personnages se télescopent dans une société individualiste et voyeuriste.

  • Télérama

    Un conte subtilement décalé et troublant. Si une magie singulière opère, c'est aussi grâce au charisme presque timide de Jean-Christophe Folly, grande révélation qui apporte à son personnage une délicatesse à la fois charnelle et évanescente.

  • Le Monde

    Le thème de Wells est revisité avec douceur et mélancolie.

  • L'Obs

    Une fable en trompe-l'oeil qui montre le pouvoir qu'a le cinéma de plonger le spectateur dans une fantasmagorie sensuelle. Une pépite.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.