Comedie (France). Avec Medi Sadoun, Gérard Depardieu, Chantal Lauby, Nikola Karabatic.
Produit en 2015. Sortie le 23/03/2016. Distribué par Paramount.

Synopsis

Un joueur de football, n'ayant pas une image très positive en raison de ses frasques, est envoyé par son agent dans son village natal afin qu'il retrouve ses valeurs et, pourquoi pas, se réconcilie avec son père.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    Thomas Sorriaux n'avait plus mis en scène de long-métrage depuis 15 ans et demi sorti en 2008. On doit au cinéaste les films La Beuze et Les 11 commandements avec Michaël Youn. Quant à Medi Sadoun, qui incarne le footballeur Maxime Belloch dans le film, il s'est fait connaître grâce à son rôle d'Abdelkrim dans Les Kaïra de son acolyte Franck Gastambide. Après cela, il a explosé aux yeux du grand public dans Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu. Dernièrement, on a également pu le voir dans Joséphine s'arrondit.

  • Thomas Sorriaux, réalisateur

    J’ai pas mal réécrit le script avec une idée : c’est le genre d’histoire où vous savez ce qui va se passer, comment ça va finir. Le plus intéressant, c’est le cheminement des personnages et l’empathie que le spectateur peut éprouver pour eux. J’y ai amené des éléments qui me plaisaient, me touchaient, notamment l’amour du football.

     

  • Femina.

    Une gentille comédie avec un Medi Sadoun très investi, un Depardieu au naturel, quelques effets clinquants et une nuée de bons sentiments.

  • Le Parisien

    Une comédie très drôle et enlevée de Thomas Sorriaux.

  • Sud Ouest.

    Le foot est ici le leurre derrière lequel s'agitent de fausses espérances. L'agent maléfique, la fortune qui déréalise, le train de vie qui corrompt, l'inculture qui abêtit, la chance qui passe, la star qui déchoit. La comédie n'élude rien et fait mouche à force d'incarnation.

  • Le Dauphiné libéré.

    Une comédie qui échappe aux habituels clichés des films sur le foot et qui réussit à tenir à peu près la route et la distance.

  • Abus de ciné

    Enchaînant les vannes comme Messi enquille les buts, La Dream Team est un vrai moment de bonheur, notamment grâce à son énergie communicative. Plus fable sur les sentiments humains que chronique sur le ballon rond, le film doit autant à sa troupe d’acteurs, tous excellents, qu’à ses dialogues aiguisés et mordants.

  • Abus de ciné.

    Au final, c’est drôle, rempli de guests, et même Depardieu semble avoir pris du plaisir. Nous, en tout cas, on aurait bien joué les prolongations !

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.