Policier (France, Chine (Rép. Pop. Dém.)). Avec Camélia Jordana, Guang Huo, Xun Liang.
Produit en 2019. Sortie le 15/07/2020. Distribué par Jour2fête.

Synopsis

Paris 2018. Jin, jeune immigré sans papiers, est un chauffeur de VTC soumis à la mafia chinoise. Cet ancien DJ, passionné d'électro, est sur le point de solder "sa dette" en multipliant les heures de conduite. Une nuit, au sortir d'une boîte, une troublante jeune femme monte à bord de sa berline... Prix de la mise en scène et de la musique - Festival de Saint-Jean-de-Luz. Prix du public, Champs-Elysées Film Festival.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Télérama

    Paris, Ville Lumière ? Pas quand il s’agit du monde interlope de la nuit… Frédéric Farrucci signe un magnifique drame atmosphérique. La B.O de Rone caresse et électrise tout le film. La nuit venue appartient à la famille de ces grands films noirs qui savent donner à un fond résolument politique les atours de la beauté formelle.

  • Première

    Le cinéaste habille son récit de film noir avec les nappes électroniques signées du compositeur Rone.

  • Abus de ciné

    Constat terrible d’un esclavagisme moderne, La nuit venue incarne l’échec de nos modèles sociétaux où l’individualisme règne et où l’humain ne cesse de disparaître sur l’autel des considérations économiques. Magnifiquement interprétée par le troublant (et débutant) Guang Huo et Camélia Jordana, cette œuvre envoûtante est une jolie surprise qui nous invite à un voyage romanesque et poétique.

  • Télérama

    Ce beau drame atmosphérique éclaire d'un oeil politique et poétique le Paris interlope.

  • Le Monde

    Une belle rencontre entre le cinéma noir aux codes stylisés et le réalisme contemporain d'une grande ville comme Paris.

  • Les Inrockuptibles

    Thriller nocturne mâtiné de romance, ce premier film interpelle le plus quand il dépeint la violence des rapports sociaux et la précarité de ses protagonistes.

  • Causette

    Un film atmosphérique, sidérant de beauté.

  • L'Obs

    Un polar avec une alchimie et une mélodie très séduisantes.

  • Cineuropa

    Une immersion fascinante démontrant un sens très développé des atmosphères nocturnes sculptées dans la photographie d'Antoine Parouty et aérée par la musique composée par Rone. Avec La Nuit venue, c’est à l’évidence un réalisateur à suivre de très près qui voit le jour.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.