Drame (Inde, Royaume-Uni). Avec Hugh Bonneville, Gillian Anderson, Michael Gamben, Manish Dayal.
Produit en 2016. Sortie le 05/07/2017. Distribué par Pathé.

Synopsis

En 1947, Lord Mountbatten est nommé dernier Vice-roi de l'Inde britannique. Il est chargé de préparer l'indépendance de l'Inde. Festival de Berlin.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Note de réalisation

    Gurinder Chadha a également conçu Le dernier vice-roi des Indes pour que le public puisse comprendre "les conséquences logiques de la politique de la haine et de la division". "Ce n’est pas ça, l’avenir de l’humanité. Ça ne peut pas être un motif de fierté pour les gens. J’espère donc que mon film séduira ceux qui ont le sentiment que les hommes politiques les déçoivent en jouant sur la haine. Cela vous montre les conséquences directes de ce qui peut se passer quand on favorise la division. Ça aboutit en général à la mort, la destruction et la violence," précise-t-elle.

  • Dossier de presse

    Avec Le Ddrnier vice-roi des Indes, Gurinder Chadha s'est davantage attardée sur les six mois qui sont soldés par la Partition plutôt que sur la Partition en tant que telle. C'est pour cette raison que le film comprend peu de violence graphique à l'écran.

  • Femina

    Les décors magnifiques le disputent au casting prestigieux. L'élégant Hugh Bonneville est parfait en Lord Mountbatten, tandis que la magnifique Gillian Anderson surprend, un fois de plus, dans le rôle de son épouse.

  • Le JDD

    La Britannique d'origine indienne Gurinder Chadha signe une fresque pédagogique et romanesque. (...)Un mélodrame démonstratif, mais toujours positif.

  • Télérama

    Une fresque classique, mais réussie. La reconstitution est somptueuse. (...) Ce film historique réussit à être à la fois spectaculaire et pédagogique. Hugh Bonneville apporte une belle rondeur inquiète au personnage, mais c'est Gillian Anderson, dans le rôle de son épouse, plus humaniste et éclairée politiquement, qui impose le respect.

  • Le Figaro.

    Les acteurs prestigieux sont convaincants: Hugh Bonneville et Gillian Anderson notamment.

  • Fiches du cinéma

    Un film associant magnifiquement la grande et la petite histoire.

  • Rolling Stone.

    Mêlant avec talent la petite et la grande histoire, Le dernier vice-roi des Indes pose un regard neuf sur un pan trop souvent occulté de l'histoire moderne. Enrichissant.

  • Le Parisien

    Le film, splendide, dans le style des classiques comme La route des Indes, de David Lean, ou Gandhi, de Richard Attenborough, mêle deux histoires.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.