Drame (France). Avec Ben Attal, Suzanne Jouannet, Charlotte Gainsbourg, Mathieu Kassovitz, Pierre Arditi.
Produit en 2021. Sortie le 01/12/2021. Distribué par Gaumont.

Synopsis

Un jeune homme est accusé d'avoir violé une jeune femme. Qui est ce jeune homme et qui est cette jeune femme ? Est-il coupable ou est-il innocent ? Est-elle victime ou uniquement dans un désir de vengeance, comme l'affirme l'accusé. N'y a-t-il qu'une seule vérité ? Les choses humaines, interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs. D'après le roman Les choses humaines de Karine Tuil (2019). Festival de Deauville, Mostra de Venise.

Les séances

Du samedi 4 décembre 2021 au mardi 7 décembre 2021
  • Au Cezanne

Sam. 04 Déc..

Dim. 05 Déc..

Lun. 06 Déc..

Mar. 07 Déc..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Avec un casting de prestige, Les choses humaines met à mal la conscience individuelle. Car comment protéger ceux qu'on aime, lorsque ses propres valeurs sont en jeu ?

  • Rtbf culture

    Attal respecte la construction subtile et délibérément ambiguë du livre. A partir de ce roman très riche, Attal réussit un film solide, qui fait salutairement réfléchir.

  • Zickma

    Les choses humaines est un film à voir. Vous serez embarqués dans cette enquête du début à la fin cherchant à comprendre les faits, et il est clair que vous ne resterez pas indifférents. 

  • Cineuropa

    Yvan Attal nous livre un spécimen de cinéma français classique, solide, réunissant des interprétations toutes excellentes, et doté d'une intrigue complexe en termes de structure.

  • Femina

    Un film fort et captivant qui fait réfléchir et suscite le débat. Sidney Lumet a trouvé son maître !

  • Le JDD

    On est captivé par un récit intelligent et complexe. Dans le rôle de l'avocat de la défense, Benjamin Lavernhe est absolument magistral.

  • Bande à part

    Les Choses humaines nous captive la plupart du temps et laisse une sensation étrange, bouleversante. Car le but (du livre comme du film) était de faire entendre toutes les vérités. Elles y sont. Et avec elles, l’insatisfaction de ne pas connaître l’inconnaissable.

  • Abus de ciné

    C’est un film d’une rare intelligence, dans son propos comme dans sa forme, qui se déploie sous nos yeux. On en ressort lessivé, percuté par des dialogues où chaque mot semble pesé, conscient que seuls les deux protagonistes seront à jamais les seuls à savoir ce qui s’est réellement passé ce soir là. Un film essentiel pour mieux sortir du militantisme benêt, du lynchage collectif ou de la vaine polémique, sur un sujet d’une importance capitale.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.