Animation (Japon). Produit en 2020. Sortie le 07/10/2020. Distribué par Eurozoom.

Synopsis

Dès 8 ans. Alors que Lupin III et ses compagnons se démènent pour dénouer les secrets du journal de Bresson, ils doivent faire face à une sombre cabale poursuivant d’horribles desseins. Festival d'Annecy.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Ciné-Asie

    Parfois pince-sans-rire, parfois franchement loufoque, le film ne perd toutefois pas de vue son aventure singulière qui emprunte inévitablement à la littérature de Maurice Leblanc, mais aussi au cinéma d’aventure ou d’action, à la Indiana Jones ou Mission Impossible.

  • Télérama

    Tous les ingrédients d’un divertissement ample, ironique et vif, sont réunis dans ce spectacle coloré.

  • Première

    Époustouflante de maîtrise, l’animation en images de synthèse ménage quelques grands moments de mise en scène. Du très grand spectacle à l’arrivée, à découvrir absolument sur grand écran.

  • Sens critique

    Un film d’animation qui ravira autant les fans de la série légendaire créée il a 50 ans par Monkey Punch, que les nouveaux venus de 7 à 77 ans ! Si les ingrédients sont très classiques, l’exécution est d’une telle justesse que le long-métrage nous accroche et nous passionne d’un bout à l’autre.

  • Le JDD

    Ce manga ne manque pas de style, d'humour et d'énergie.

  • Télérama

    Les trépidantes aventures du roi de la cambriole, créé par un mangaka d'après Maurice Leblanc. Ludique.

  • Le Figaro

    Un film d’animation japonais drôle et palpitant.

  • Cnews

    Construit comme une vaste chasse au trésor, Lupin III : The First fait inévitablement penser à Indiana Jones à travers une histoire simple mais efficace pour s'adresser à tous les âges.

  • La Voix du Nord.

    Les très jeunes spectateurs auront du mal à suivre, mais à partir de 7 ans, c’est l’assurance d’un grand spectacle sacrément divertissant. Et une vraie curiosité pour les plus grands.

  • Le Point

    C'est drôle, spectaculaire et, comme dans un Pixar, bourré de références pop.

  • Les fiches du cinéma.

    Les fans apprécieront de retrouver chaque personnage à sa place et les nouveaux venus profiteront d’un film d’aventure sans temps mort.

  • Les Inrocks.

    Calibré pour un jeune public, le film réussit globalement son pari et s'autorise même quelques gags osés et un brin polissons, dans le pur esprit du matériau d'origine.

  • Le canard enchaîné

    Ce film d'animation est une revisitation chatoyante d'un mythe bien de chez nous, qui surprend par son inventivité et sa hardiesse.

  • Abus de ciné.

    Rythmées en diable, ses aventures mélangent effronterie, malice et humour dans des péripéties à mi-chemin entre les de l’agent 007 et d’Indiana Jones. L’intrigue, aux multiples rebondissements, mêle énigmes, mécanismes en cascades. Les scènes d’action font preuve d’un sens aigu du spectaculaire. Enfin, le personnage est délicieusement espiègle et maladroitement goujat, contribuant à un ensemble des plus jouissifs.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.