Comedie (France). Avec JoeyStarr, Mathilde Seigner, Jean-Pierre Marielle .
Produit en 2012. Sortie le 23/01/2013. Distribué par Warner.

Synopsis

Une petite fille fait venir une prostituée chez elle afin qu'elle prenne soin de son père veuf... Prix du public, festival de Sarlat.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    Max est le deuxième long-métrage de Stéphanie Murat, après Victoire (2004). Le film a été plutôt bien accueilli, puisqu'il a obtenu La Salamandre d’or (prix du public) au Festival de Sarlat en Dordogne.

    .

  • Note de production

    Pour la première fois, l'animateur de télévision Thierry Ardisson se lance dans le cinéma, en devenant coproducteur du film Max.

  • Stéphanie Murat, réalisatrice

    Je me suis beaucoup inspirée des comédies italiennes pour donner corps au film Max. Avec Vincent [le scénariste], on s’est replongé avec délice dans Le Voleur de bicyclette, Le Pigeon, L'Homme aux mille visages et autres chefs-d’œuvre du genre. Cela me paraissait proche de mes personnages. On avait envie de s’inscrire pleinement dans un contexte social mais sans vouloir pour autant porter un discours. Quand on a écrit ce film, on a été surtout été proches de l’enfance.

  • Oops

    Il se dégage de ce conte de noël, débarquant un chouia de retard, une grande tendresse. Dans un rôle inattendu, JoeyStarr s'affirme comme un papa poule particulièrement attachant et ses échanges avec Mathilde Seigner tour à tour provocante et émouvante ne manquent pas de piquant. Sympathique.

  • Le Parisien

    Dans un registre qui lui va comme un gant, le fauve JoeyStarr y est plus touchant que jamais. Mathilde Seigner est mutine ce qu’il faut. Et plus sexy que jamais.

  • Le Parisien

    Max, c’est de l’humour et de la tendresse en tube.

  • Public

    Des dialogues punchy et à des situations à la fois cocasses et émouvantes.

  • L'Express

    De croustillantes scènes entre les deux sales caractères, et de jolis moments de respiration avec la fillette.

  • Télé7Jours.

    Tout le charme de cette fable, premier film coproduit par Thierry Ardisson, tient à ses acteurs : la petite Shana Caster est épatante, Joeystarr, impeccable en papa poule idem pour, Mathilde Seigner, en prostituée au grand cœur.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.