Drame (Etats-Unis). Avec Jesse Eisenberg, Dakota Fanning, Peter Sarsgaard.
Produit en 2013. Sortie le 23/04/2014. Distribué par Ad Vitam.

Synopsis

Trois écologistes radicaux se retrouvent pour exécuter l’action la plus spectaculaire de leur vie : l'explosion d'un barrage... Festivals de Venise et Toronto. Grand prix, festival de Deauville.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Next

    C’est un drôle d’objet, lacunaire et alangui, comme égaré dans ses propres vapeurs, qui en laisse deviner un autre, plus resserré sur les indéniables qualités altières que l’on peut lui discerner, sensibilité du trait et extrême expressivité visuelle, toujours résolument sensuelle. Doucement s’impose au regard puis à la mémoire qu’il y a là un beau film dilué, dont intempestivement nous parviendrait l’écho assourdi.

  • Studio Ciné Live

    Loin de The Social Network, Jesse Einsenberg surprend dans un rôle ambigu et rugueux qui lui va très bien. Un film à l'ambiance unique qui pose une nouvelle pierre à la filmographie exemplaire de la réalisatrice.

  • Première

    Kelly Reichardt parvient à créer un suspense entêtant à partir d'une matière narrative opaque.

  • avoir-alire.com

    On attendait le dernier film de Kelly Reichardt avec impatience. Le résultat ne nous déçoit pas. La réalisatrice de La dernière piste et Wendy et Lucy nous livre un thriller poétique et existentiel qui pourrait bien la faire connaître à un plus large public.

  • Libération

    Sur le papier, Night Moves fait figure à ce jour du film de Reichardt le plus grand public, ne serait-ce que par son casting. Elle n'a rien perdu de la précision de sa mise en scène, ni de sa franche sensualité.

  • Chronic'Art

    Une superbe relecture du film de casse.

  • Positif

    La cinéaste signe son film le plus classique (ce n'est pas un reproche) en s'appropriant des codes narratifs (préparation, exécution et suite de l'attentat) qu'elle remodèle avec son style envoûtant et hypnotique.

  • Elle

    Le film montre ceux que le cinéma américain oublie : la jeunesse dont la révolte n'est pas urbaine. Mais aussi les paysages. Il y a une lenteur et un bonheur de la contemplation inhabituels aujourd'hui outre-Atlantique. Dakota Fanning imprime la pellicule de son charme.

  • Télérama

    La mise en scène, aussi efficace que sobre, ne cède jamais au spectaculaire, elle reste à échelle humaine, à portée de main. Du thriller on passe au film d'angoisse, où la violence psychologique est d'autant plus puissante qu'elle est réprimée, souterraine.

  • Le canard enchaîné

    Bercé par une musique entêtante, ce film réussit à créer un suspense dans une jardinerie. Jesse Eisenberg est remarquable.

  • Le Monde

    Une mise en scène particulièrement inspirée, qui joue avec la banalité du quoitidien et le soupçon paranoïaque, nous projette dans une sorte de thriller bucolique.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.