Comedie (France). Avec Jacques Tati, Barbara Dennek, Jacqueline Lecome .
Produit en 1967. Sortie le 16/07/2014. Distribué par Carlotta.

Synopsis

Des touristes américaines ont opté pour une formule de voyage grâce à laquelle elles visitent une capitale par jour. Mais arrivées à Orly, elles se rendent compte que l'aéroport est identique à tous ceux qu'elles ont déjà fréquentés. En se rendant à Paris, elles constatent également que le décor est le même que celui des autres capitales... Version numérique restaurée en 4K.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Télérama

    On ne chantera jamais assez les louanges de ce chef-d'oeuvre qui connut un des accueils critique et public les plus injustes de l'histoire du cinéma. Tati y tue le récit et le dialogue pour privilégier l'architecture, l'espace, la gestuelle et les sons en un geste de plasticien et de musicien. Si Playtime ne fonctionne pas sur le récit, il raconte néanmoins une histoire, celle de la collision entre monde ancien et monde moderne, vieille Europe et Amérique nouvelle, romantisme et pragmatisme, singularité du local et universalité du global.  C'est à la fois beau, hilarant, émouvant et mélancolique.

  • Le guide des films

    Le film n'engendre pas la morosité. De nombreux gags jalonnent le film, parfois évidents, souvent cachés au détour d'une image. Car Tati n'insiste jamais. Il compte sur l'intelligence du spectateur pour saisir au vol le détail comique.

  • La revue du cinéma

    Un ballet magnifiquement photographié, à la bande son d'une impeccable technique.

  • Les Inrockuptibles

    Incompris en son temps, Playtime a quasiment ruiné son auteur, le génial Jacques Tati. Pourtant, en le revoyant, on reste sous le choc d’une inventivité plastique et comique incomparable, d’une vision du monde qui a conservé toute sa pertinence. 

  • Le Point

    "Playtime vient d'une autre planète" disait François Truffaut. Ce chef d'oeuvre de Jacques Tati de 1967 revient en salles en version restaurée numérisée en très haute définition, "comme jamais Tati l'a vu ou entendu" avant, assure Jérôme Deschamps. "Un film exceptionnel, l'oeuvre la plus ambitieuse et la plus visionnaire de Tati", résume pour l'AFP cet homme de théâtre, petit-cousin du cinéaste. Au côté de sa compagne Macha Makeieff, il gère Les Films de mon oncle, qui restaure et réédite les films de Tati. Ce film effectivement ne ressemble pas aux autres oeuvres du maître du burlesque Jacques Tatischeff dit Tati, né en 1907 et disparu en 1982. Un décor inouï. Un tournage homérique. Et en bout de course, des producteurs et un réalisateur ruinés. Tati a carrément fait construire ce que l'on appellera "Tativille" reproduisant du côté de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) une ville à l'architecture ultramoderne.

  • Télérama

    Le film le plus visionnaire de Tati, plastiquement stupéfiant. Inégalable. (...) Tati savait regarder son époque avec génie.

  • Jérôme Deschamps

    Outre son format, ses qualités scénaristiques, l'image (tournée en 70 mm), le son, restaurer Playtime était très important car pendant longtemps Tati a eu une image un peu de réactionnaire, avec la nostalgie des petits villages. Or on voit bien dans sa façon de filmer la modernité dans Playtime qu'elle l'inquiète, mais au fond, ce n'est pas à elle qu'il en veutIl se pose plus la question de la perdition de l'homme, M. Hulot en l'occurrence, dans les changements du monde. Il ne déteste pas la modernité. La preuve, Orly est filmé comme jamais dans Playtime. Le film a déjà fait l'objet d'une restauration en 2002, année où il a été projeté à Cannes. Douze ans plus tard, cette oeuvre à part revient en 4K, autrement dit en ultra haute définition qui a permis d'aller encore beaucoup plus loin dans le lourd travail de restauration, avec l'évolution des techniques dans l'image et le son. Dans ce film, le son est une oeuvre à part entière. Le travail de restauration a été d'autant plus passionnant que maintenant on a des techniques pour nettoyer les sons sans toucher à la matière elle-même.

  • Dvd classik

    Playtime est une bouleversante leçon de mise en scène et de mise en son. Leçon de vie aussi, de la part d’un quinquagénaire enchanteur et joueur qui ne retrouvera malheureusement jamais ni les moyens de son ambition, ni même l’énergie déployée dans ce film immense. Reste un film, magnifique, et une ode à la vie simple, humaine et oisive. De la pellicule qui embellit la vie, il n’y avait que Tati pour réussir ce tour de magie. Standing ovation. 

  • Notes de réalisation

    Dans l’incapacité de tourner cette histoire en décors réels, Tati et son équipe de production se décident à construire un studio d’une superficie hallucinante pour l’époque. Dans la banlieue de Joinville, l’immense plateau explose littéralement le budget et retarde le tournage de plusieurs mois : entamée en juillet 64, la construction du décor s’achèvera non sans peine en mars 65... Déçu par la colorimétrie des premiers rushes, peu convaincu par les perspectives de certains de ses décors, embarrassé par des conditions météorologiques déplorables, Tati se débat tant bien que mal avec un budget pharaonique et un tournage qu’il continue toutefois à diriger d’une main de maître. Sur un plateau exténué, le sobriquet de Tatillon ne le quittera alors plus. Des 2h33 initiales lors de la première (présenté avec entracte, au grand dam de son créateur), le film passe par diverses durées - atteignant un pic de 2h50, se réduisant ensuite à 2h15 (deux copies conservées par les Cinémathèques de Lausanne et Toulouse, en très mauvais état) pour finalement atteindre les 2h04 restaurées aujoud'hui.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.