Comedie (Etats-Unis). Avec Lakeith Stanfield, Tessa Thompson, Armie Hammer, Steven Yeun.
Produit en 2018. Sortie le 30/01/2019. Distribué par Universal.

Synopsis

Un démarcheur téléphonique peu confiant en lui découvre la clé magique du succès qui lui fait gravir les échelons de sa hiérarchie au moment où ses camarades activistes s'élèvent contre l'injustice des conditions de travail. Il va lui falloir choisir entre révéler le terrible secret de ses supérieurs ou rejoindre la lutte.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Ce premier film fait le grand écart entre cinéma social énervé et satire mordante. Une charge anticapitaliste loufoque et imprévisible. Attention, produit hautement inflammable.

  • Abus de ciné

    C'est une caricature éminemment politique des États-Unis, où l’esthétique pop et colorée n’efface en rien la colère sourde de son auteur, une rage ardente qui explose à chaque séquence. Volontairement outrancier, aux différents niveaux de lecture, Sorry to Bother You est un exercice de style bouillonnant, radical et ambitieux.

  • avoir-lire

    Oscillant entre comédie, satire et anticipation, ce nouvel uppercut d’un cinéma indépendant afro-américain à la face d’une société trop blanche et méprisante réjouit en même temps qu’elle inquiète, comme seuls les grands films peuvent le faire.

  • Le JDD

    Cette comédie sociale bascule dans le fantastique avec une originalité réjouissante. Un objet délirant, à l'humour caustique.

  • Télérama

    Boots Riley réussit une satire loufoque qui dénonce les méfaits du capitalisme avec audace et originalité.

  • Le canard enchaîné

    Mâtiné de bricolage poétique à la Michel Gondry, ce premier film inclassable du musicien américain Boots Riley partage l'énergie inventive du récent Blindspotting, tourné lui aussi à Oakland.

  • Le Monde

    Le film se révèle d'une acerbe drôlerie et est doté d'une énergie démentielle. Un ovni séditieux, une comédie de science-fiction pop et fantasque

  • GQ

    Brillant, dérangeant, vrai, malsain, drôle... nos sentiments se succèdent puis s'entremêlent pour terminer sur un "génial" final. 

  • Les cahiers du cinéma

    Un débordement constant d’idées fortes ou moins fortes, abouties ou à peine esquissées, mais joyeusement fracassantes.

  • Les fiches du cinéma

    Cette comédie noire et inventive, érigée en pamphlet anti-capitaliste par son auteur aux multiples casquettes, est une véritable surprise.

  • La Provence

    Boots Riley flingue tout ce qui bouge dans une jubilatoire comédie déglingo-grinçante qu'on recommande.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.