Comedie dramatique (France). Avec Kad Merad, Cécile de France, Louis-Do de Lencquesaing, Mathieu Amalric .
Produit en 2012. Sortie le 29/08/2012.

Synopsis

Un anonyme devient soudain extraordinairement célèbre, sans comprendre pourquoi. Librement inspiré du roman de Serge Joncour "L’idole".

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    Superstar fut présenté en compétition au 69ème Festival International du Cinéma de Venise 2012.

  • Note de réalisation

    Le film de Xavier Giannoli se pose comme une véritable réflexion sur la question des icônes dans une société. Comme il l'avait fait pour l'un de ses précédents courts métrages, L'Interview, en 1998, le réalisateur a relu l'ouvrage d'Edgar Morin intitulé Les Stars. Cet essai a conditionné la réflexion du réalisateur sur les thèmes qu'il traite dans Superstar.

  • Xavier Giannoli, réalisateur

    J’ai pensé à un homme poursuivi par une situation à la fois absurde et bien réelle, comme chez Hitchcock ou Kafka.  Je ne sais pas pourquoi, mais je me retrouve très souvent à travailler sur ces thèmes du malentendu, de l’imposture ou de l’illusion. Je suis attiré par ce précipice entre la vérité humaine et le malentendu social, parce que je sens que nos vies s’évaluent dans cette tension, au-dessus du vide. (...) Bien au-delà de la simple célébrité, c’est la question du « sens » dans le monde d’aujourd’hui que j’ai aussi voulu poser. Martin et Fleur essayent simplement de protéger leur dignité dans ce chaos qui va les obliger à aller au bout d’eux-mêmes.

  • Free

    Superstar, tel The Truman Show (1998) dans lequel un personnage connaît la célébrité contre son gré, explore subtilement les relations entre la sphère médiatique et la masse populaire. Sans être pour autant populiste, il narre avec énergie les bouleversements d’un destin confronté à l’insatiable demande d’information. Un film à ne pas rater, sous peine de ne pas pouvoir en parler.

  • Télérama

    Un thriller mené tambour battant, sans une chute de rythme. Dont la musique (signée Mathieu Blanc-Francard) évoque ouvertement ces polars hitchcockiens où la logique ne sert qu'à piéger davantage des héros effarés.

  • JDD

    Xavier Giannoli signe un long métrage qui lui ressemble, plutôt brillant et rempli de sens. Le film ménage quelques scènes de coméide où l'humour et le cynisme font bon ménage. (...) C'est drôle, féroce, inquiétant. Avec en prime, Cécile de France très juste. Entre absurdité, folie et "normalité", un film passionnant.

  • Le Monde

    Equilibré, constructif dans sa démarche et libre de tout manichéisme, Superstar est l'une des plus belles productions que l'année nous ait données à voir.

  • Le Canard enchaîné.

    Le réalisateur Xavier Giannoli donne à ce pamphlet sur la célébrité un sombre et pertinent décor. Même si le propos frise parfois la confusion, le film est d'un réalisme glaçant

  • Inrockuptibles

    Superstar est une fable à la Capra, mais du Capra trempé dans l'acide du spectacle contemporain (...) Giannoli a le sens des enchaînements virtuoses, des mots symptomatiques et du casting : le choix de Kad Merad, acteur au physique ordinaire et à la célébrité tardive, s'avère excellent.

  • Marianne.

    Un revigorant, un édifiant thriller existentiel.

  • Figaro

    Kad Merad, pivot de l'histoire, est d'une justesse parfaite [...] Autour de lui tous les acteurs sont excellents.

  • Figaro.

    Jamais Xavier Giannoli ne perd de vue le plaisir intelligent du spectateur à être emporté dans un tourbillon spectaculaire, tout en découvrant un panorama captivant de l'époque, à travers un regard de moraliste, lucide, ironique, sévère mais jamais amer.

  • Le Parisien.

    ce film, dans lequel Cécile de France incarne une journaliste de télévision, offre à l'acteur des Ch'tis (Kad Merad, ndlr) un de ses rôles les plus graves.

  • Femina.

    S'appuyant sur un remarquable sens graphique et une irréprochable direction d'acteurs, il [Xavier Giannoli] parvient à rendre captivante l'histoire de ce quidam soudain célèbre.

  • Nouvel Observateur

    L'auteur d'A l'origine signe à la fois un film en colère, sur le malentendu, l'imposture, la dignité. (...) Son héros se révèle magnifiquement à lui-même dans sa résistance au chaos.

  • L'Express

    Bonne interprétation, récit bien mené, mise en scène sans faute. (...) l'auteur du très réussi A l'origine a toujours du talent à revendre.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.