Drame (France). Avec Thomas Solivérès, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner, Tom Leeb.
Produit en 2018. Sortie le 09/01/2019. Distribué par Gaumont.

Synopsis

1897, Paris. Edmond Rostand n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une comédie héroïque en vers. Seul souci : pour l’instant, il n’a que le titre : Cyrano de Bergerac.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Culturebox

    A sujet ambitieux, mise en scène ambitieuse. Alexis Michalik adapte avec brio son Edmond.

  • Dossier de presse

    Le film est une adaptation de la pièce éponyme d'Alexis Michalik, récompensée en 2017 par cinq Molières et par le prix Beaumarchais du meilleur auteur. Le film a déjà reçu trois récompenses au festival du film de Sarlat 2018 : le prix du meilleur film, le prix des lycéens et la Salamandre d'Or, le prix du public.

  • Figaro.

    Le film retrace avec humour et avec un rythme virevoltant les péripéties d'Edmond Rostand, encore jeune auteur et metteur en scène, qui s'attelle à l'écriture d'une pièce à laquelle personne ne croit encore: Cyrano de Bergerac.

  • Première

    Portée par un excellent Thomas Solivérès qui donne à Rostand un charme gauche et juvénile de circonstance, la version grand écran de sa pièce Edmond ne manque pas d'énergie, d'humour, de bons mots et de vivacité.

  • Le JDD

    Dans un Paris élégamment reconstitué, la caméra virevolte à l'image de la personnalité en ébullition de Rostand. Du grand spectacle.

  • Femina

    Tout est là : le théâtre, ses coulisses, le frou-frou des costumes, le brio de la plume, le rythme échevelé. (...) le passage au cinéma est gagné !

  • Bande à part

    Ode au théâtre, à l'inspiration et aux auteurs, cette adaptation, destinée à un large public, est traversée par un souffle enchanteur.

  • Voici.

    Une comédie élégante et drôle, servie par un casting à l'enthousiasme communicatif.

  • La Voix du Nord

    Une œuvre de cinéma : flamboyante, aérienne, certes sacrément cabotine, mais tellement jubilatoire.

  • Le Parisien

    Cet Edmond est un tourbillon et un très bel hommage au théâtre.

  • Télérama

    Alexis Michalik avait réussi une pièce alerte au succès triomphal. Le voilà encore plus virtuose dans l’auto-adaptation très cinématographique de son spectacle de théâtre.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.