Comedie (Espagne). Avec Maribel Verdú, Antonio de la Torre, José Mota, Quim Gutiérrez.
Produit en 2017. Sortie le 04/04/2018. Distribué par Condor.

Synopsis

Carmen est résignée : son mari Carlos cumule tous les travers du parfait macho madrilène, et il l'assume. Mais tout change le jour où, après une séance d’hypnose qui tourne mal, il se métamorphose en mari idéal, tendre et attentionné… Carmen est conquise, mais très vite, un doute l'assaille : est-elle en droit de profiter de cette parenthèse inattendue, aux côtés d'un mari qui n'est plus vraiment lui-même ?

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Cineuropa

    Un film chatoyant, burlesque et exagéré qui combine comédie noire, film fantastique et drame.

  • Abus de ciné

    Le moins que l'on puisse dire c'est que l'auteur espagnol Pablo Berger aime mettre en scène des histoires originales et composer des univers à part entière. Après avoir fait sensation en 2013 avec Blancanieves, le voici qui nous propose un scénario aux multiples facettes, entre drame amoureux, comédie fantastique et thriller psychologique. Antonio de la Torre (Que dios nos pardone) est une nouvelle fois impérial. Un film qui surprend à chaque nouvelle scène, pour mieux nous égarer ou nous émouvoir dans ses conclusions. 

  • Studio Ciné Live

    Une comédie grinçante, délirante et hypnotique.

  • avoir-alire

    Pablo Berger signe une comédie fantastique, un pur film de genre, comme on aime que l’Espagne nous en livre, mais aussi et surtout un improbable pamphlet sur l’émancipation de la femme face à une société machiste.

  • Le JDD

    Après l'éblouissant Blancanieves, Pablo Berger surprend avec une comédie fantastique qui tourne au burlesque. Un rôle à contre-emploi pour le ténébreux Antonio de la Torre (La colère d'un homme patient, Que Dios nos perdone).

  • Télérama

    Sur le ton de la comédie exubérante, Pablo Berger parle du couple d’une manière à la fois inventive et réfléchie. Carmen qui croit en l’amour est toujours ramenée à la violence masculine. Ce film original et émouvant n’en est que plus actuel.

  • Le canard enchaîné

    Le film oscille entre comédie grinçante et conte fantastique. Maribel Verdú y est souveraine.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.