Drame (Israël). Avec Lior Ashkenazi, Sarah Adler, Gefen Barkai .
Produit en 2017. Sortie le 25/04/2018. Distribué par Sophie Dulac.

Synopsis

Michael et Dafna sont mariés depuis une trentaine d'années. Ils mènent une vie heureuse et bien rangée à Tel-Aviv. Alors que leur fils Yonathan s'apprête à fêter ses 20 ans, des soldats poussent la porte de la maison pour leur annoncer une terrible nouvelle... Grand prix du jury, Festival de Venise.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Télérama

    Lion d’argent à la Mostra de Venise, Foxtrot vient d’être sacré meilleur film étranger par le National Board of Review. La ministre de la Culture, Miri Regev, s’en est violemment prise au second film de Samuel Maoz (après Lebanon), affirmant avoir honte que l’académie israélienne ait loué les mérites d’une œuvre qui salit l’image de l’armée de son pays. Cette polémique a en tout cas contribué à susciter la curiosité autour de Foxtrot, qui a totalisé plus de cent mille entrées en Israël. C'est un film dense qui traite de la dimension tragique de la situation israélienne, des parents endeuillés et du caractère arbitraire de la mort en Israël. Il explore aussi la relation entre les seconde et troisième générations de la Shoah.

  • Première

    Un film étonnant à la fois réflexion sur les traumas d'Israël, drame familial, farce absurde et film de guerre.

  • Le JDD

    Avec ce film de guerre souterraine, métaphorique jusque dans son titre, Samuel Moaz ausculte avec une intelligence et une maîtrise formelle incontestables les tourments d'une société israélienne qui tourne en rond.

  • Télérama

    Avec une délicatesse inattendue et une force admirable, ce film très réfléchi reprend, comme un espoir, la mesure de l'humain.

  • Le Monde

    Le réalisateur interroge l'identité et le devenir de l'Etat juif. Il le fait en déployant un arsenal impressionnant dont la virtuosité est souvent irritante, mais peut-être nécessaire pour tenir en respect la force de la tragédie qui menace sans cesse d'engloutir le monde absurde dans lequel se débattent les personnages.

  • Le canard enchaîné

    En trois actes tirés au cordeau, Samuel Moaz donne un conte acéré sur la société israélienne. Lior Ashkenazi est impressionnant.

  • Transfuge

    Tour à tour déstabilisant, hypnotique et émouvant, Foxtrot se donne comme une méditation ironique et désenchantée sur le destin.

  • Le Figaro

    Original, intelligent, métaphorique, audacieux : les adjectifs se bousculent sous la plume. Dans ce film, même les larmes sont belles.

  • L'Obs.

    L'image, sophistiquée, ajoute à la force de ce film aussi dérangeant qu'hallucinant.

  • L'Express

    Un film assez impresionnant dans sa facture et assez flippant sur le fond.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.