Fantastique (Etats-Unis). Avec Sally Hawkins, Doug Jones, Richard Jenkins, Michael Shannon, Octavia Spencer.
Produit en 2017. Sortie le 21/02/2018. Distribué par Twentieth Century Fox France.

Synopsis

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultra-secret, Elisa mène une existence morne et solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres… Festivals de Toronto et Telluride. Lion d'Or, Festival de Venise. 2 Golden Globes et Bafta : meilleurs réalisateur et musique. 4 Oscars : meilleurs film, réalisateur, musique et décors.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le Monde

    Apologie de l'altérité et de la subversion, cette magnifique rêverie est un poème décoché contre les brutes d'hier, mais aussi d'aujourd'hui, qui veulent un monde à leur botte.

  • avoir-alire.com

    Même si la naïveté du postulat peut freiner les cyniques, la beauté du nouveau conte gothique de Guillermo del Toro atteint une universalité et une résonance politique qui sont la marque des plus grands chefs-d’œuvre du genre. Brillant.

  • Première

    A la fois conte de fées pour adultes, déclaration d'amour au cinéma et fable politique, le film de Guillermo del Toro a reçu une pluie de récompenses et fait l'unanimité. Le film dépasse largement les limites du genre fantastique, c'est un sommet formel aussi bien que thématique.

  • Version Femina

    Entre Frankenstein et L'étrange créature du lac noir, cette eouvre splendide, porté haut et fort par la merveilleuse Sally Hawkins, bouleverse et emporte.

  • Le JDD

    Un conte merveilleux d'une rare puissance émotionnelle. A la fois film de monstre, drame romantique et pamphlet contre l'intolérance, La forme de l'eau est filmé avec une audace et une poésie qui mettent le spectateur en apesanteur.

  • Télérama

    Ce conte sous-marin, baroque et captivant, aux multiples références de Jules Verne à Jean-Pierre Jeunet, est aussi une ode à la différence.

  • Le canard enchaîné

    Le film est truffé d'hommages et de citations explicites.

  • Le Monde

    Guillermo del Toro signe un conte de fées enchanteur, traversé des sous-entendus politiques.

  • L'écran fantastique

    A la fois couronnement d'une carrière, déclaration d'amour au cinéma de monstre et hommage à une époque, La forme de l'eau est une merveille de bout en bout.

  • Ecran large

    Meilleur film du cinéaste depuis Le labyrinthe de Pan, La forme de l'eau est aussi son oeuvre la plus rebelle et pourrait être son premier film d’adulte.

  • Le Point

    Un joli conte aux finitions visuelles fouillées dans les moindres détails, une féerie candide et rétro délivrant un message humaniste.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.