Thriller (France). Avec Sofia Boutella, Romain Guillermic, Souheila Yacoub.
Produit en 2018. Sortie le 19/09/2018. Distribué par Wild Bunch.

Synopsis

Naître et mourir sont des expériences extraordinaires. Vivre est un plaisir fugitif. Prix Art et Essai, Quinzaine des Réalisateurs, Festival de Cannes 2018. Meilleur film, festival de Neuchâtel.

Les séances

Du mercredi 19 septembre 2018 au mardi 25 septembre 2018
  • Au Renoir

Mer. 19 Sept..

Jeu. 20 Sept..

Ven. 21 Sept..

Sam. 22 Sept..

Dim. 23 Sept..

Lun. 24 Sept..

Mar. 25 Sept..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Chaos Reigns

    L’expérience est radicale. Claustrophobes s’abstenir. Vous ne reverrez pas de sitôt une telle fête de la musique et de la mort. On en sort vanné, avec une petite crainte de son voisin. L’instant de stupéfaction digéré, le film gagne en beauté et en justesse au point de nous donner envie d’écouter la B.O. en boucle, recréant ainsi la chronologie de l’horreur dans nos esprits.

  • Positif

    Le film a séduit un maximum de festivaliers, y compris parmi les plus rétifs au cinéaste. Il y aura du sang, des larmes, des transes et beaucoup d'autres choses dans ce huis clos infernal.

  • Télérama

    Un film qui ne laisse pas le spectateur indemne. La transe est totale.

  • Le Monde

    Un véritable feu d'artifice pour le regard.

  • Première

    Virtuosité stroboscopique violence, malaise, vrilles psychédéliques et parano... Tourné en 15 jours, dégoupillé à Cannes version happening, Climax se savoure comme un concert surprise où Gaspard Noé rejouerait ses plus grands hits.

  • avoir-lire.com

    Et si Climax était le film à la fois le plus accessible et le plus radical de Gaspar Noé ? Avec ses chorégraphies et plans-séquences inouïs, cet hymne à la vie tourné comme un documentaire d’épouvante laisse pantois.

     

  • Le JDD

    Gaspard Noé revient en grande forme. Tournoyante, sa caméra défie la gravité pour immerger le spectateur dans l'atmosphère poisseuse d'une nuit rythmée par la musique de Cerrone. Le provocateur jubile à torpiller les tabous, les instincts basiques, la vie en collectivité impossible. Une expérience sensorielle.

  • Le canard enchaîné

    Gaspar Noé réussit un exercice virtuose et hypnotisant sur le lâcher-prise

  • Télérama

    Personne, aujourd’hui, dans le cinéma français, ne filme la danse comme Gaspard Noé, dont la caméra semble transpercer le plancher, planer, puis redescendre en piqué. La transe est totale, la pulsation maximale. 

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.